Élections 2015 : Débats, position des partis et vérification des faits

Partager

Mercredi 14 Octobre 2015
2015-2019/046

Quand ils parlent des compressions à Postes Canada, et de ce qu’ils en pensent, les candidates et candidats, ou leur parti, livrent des messages qui portent à confusion, et ils arrivent parfois qu’ils le fassent de manière intentionnelle.

 

Les propos trompeurs de Harper

L’enjeu du service postal a été soulevé lors du débat des chefs, tenu le 2 octobre dernier.

Stephen Harper a déclaré a) que les deux tiers des ménages recevaient déjà leur courrier à une boîte postale communautaire et b) qu’ils étaient satisfaits de ce service. a) faux et b) faux. Faut-il s’étonner? Depuis quand Stephen Harper se préoccupe-t-il de l’exactitude des statistiques ou de l’opinion des gens?

a) Avant décembre 2013, au moment de l’annonce des compressions à Postes Canada, environ le tiers des ménages recevaient leur courrier à une boîte postale communautaire. Environ un autre tiers des ménages recevaient leur courrier à domicile. Pour les autres, leur courrier était livré dans un casier à l’entrée d’un immeuble à appartements, dans une boîte aux lettres en bordure de route, dans une case postale ou à la poste restante d’un bureau de poste.

b) Les personnes qui reçoivent leur courrier à une boîte postale communautaire craignent pour leur sécurité personnelle, le vol d’identité et le vandalisme et redoutent les chutes et autres risques de blessures. L’absence de déneigement et de ramassage des déchets les préoccupe également.

 

Duceppe ajoute de la pression

Au cours du même débat, Gilles Duceppe, chef du Bloc Québécois, s’est dit préoccupé du fait que sa mère allait perdre le service de livraison à domicile. Il a interpellé Harper pour lui rappeler que Postes Canada continuait de faire des profits et que les pertes qui devaient justifier les compressions ne se sont jamais matérialisées. Il a aussi dénoncé l’absence de consultations de Postes Canada avec les municipalités avant d’imposer les compressions.

Des promesses qui diffèrent d’un parti à l’autre

Le Parti libéral a promis de mettre fin aux conversions et de revoir le plan d’entreprise de Postes Canada. Le Nouveau Parti démocratique est le seul grand parti fédéral qui a promis de rétablir le service de livraison à domicile là où il a été aboli depuis décembre 2013.

 

Fiche de rendement

Le STTP a préparé une fiche de rendement sur laquelle il attribue une note aux cinq principaux partis politiques en fonction de leur position sur le service postal. Vous trouverez cette fiche et de nombreux autres documents en cliquant sur le lien suivant : http://www.sttp.ca/fr/campagnes-et-enjeux/élections-fédérales-2015

 

Le 19 octobre, n’oubliez pas d’aller voter! Le résultat des élections jouera un rôle crucial dans bon nombre de dossiers, dont le contexte de nos négociations avec Postes Canada.

 

Solidarité,

Mike Palecek
Président national