Mobilisation, préparation et action

Partager

Jeudi 23 Juin 2016
2015-2019/121

La mise à l’essai de l’atelier Mobilisation, préparation et action a été couronnée de succès! 

Notre travail est plus important que jamais. Pourquoi? Parce que nous luttons pour des questions importantes comme l’équité salariale et que l’avenir des services postaux nous amènent à défendre des enjeux encore plus grands. Postes Canada fait actuellement l’objet d’un examen. Conformément à la Loi sur la Société canadienne des postes, Postes Canada doit s’adapter aux besoins changeants de la population en matière de communications.

À cette fin, non seulement faut-il négocier une convention collective équitable, mais nous devons aussi mobiliser les collectivités qui nous appuient et sensibiliser la population à la valeur du service que nous assurons.

Cet atelier vise à renforcer le pouvoir des sections locales, à développer nos collectivités et à étendre ce trésor public national qu’est le service postal.

Nous pouvons y parvenir en transformant nos lignes de piquetage en lieux de célébration et en créant une magie qui incitera la population que nous servons à nous appuyer. 

Le service postal génère des revenus annuels de plusieurs milliards de dollars.

Nous ne laisserons pas un petit groupe d’hommes d’affaire myopes empocher des primes tout en clamant que Postes Canada éprouve des problèmes financiers. Le seul problème, ce sont les personnes qui dirigent la société d’État.

Il ne fait aucun doute que les négociations sont une source d’incertitude et de stress. Elles peuvent néanmoins nous permettre de protéger et d’étendre les services postaux publics. En tant que travailleuses et travailleurs des postes, nous avons porté à bout de bras le succès du service postal. Nous méritons le respect, de bons emplois et l’occasion de façonner l’avenir de ce trésor public national.

Si vous aimeriez animer votre propre activité de mobilisation, de préparation et d’action, veuillez en aviser votre dirigeante ou dirigeant régional de l’organisation et de l’éducation. 

Ce processus a déjà été mis en branle grâce aux membres et à l’équipe d’animation de la section locale de Woodstock, au Nouveau-Brunswick, à la formidable participation des FFRS, à la contribution d’un membre du comité exécutif de la section locale de Fredericton, et aux efforts des régions du Québec et du Montréal métropolitain qui ont récemment tenu une session stratégique à l’intention de leurs sections locales.

Faisons monter la pression. La victoire et l’avenir nous appartiennent.

Solidarité,

Dave Bleakney
2e vice-président national