Nouveau sondage : La population s’oppose à la privatisation de Postes Canada

Partager

Mercredi 30 Avril 2014

Pour diffusion immédiate

OTTAWA –  Selon un nouveau sondage, la privatisation de la Société canadienne des postes suscite peu d’intérêt parmi les Canadiens et Canadiennes. Près de deux tiers (64,4 %) des répondants s’opposent à la privatisation de la société d’État. Des sondages menés au cours des 20 dernières années avaient produit des résultats similaires.

« La population a toujours rejeté la privatisation du service postal, affirme Denis Lemelin, président national du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes. Pendant de nombreuses années, leur opposition a tenu en échec les gouvernements favorables à la privatisation, mais elle ne suffira peut-être pas à faire reculer le gouvernement Harper. »

Le STTP croit que la décision d’éliminer la livraison à domicile, décision qui a reçu l’aval du gouvernement Harper, pave la voie à la privatisation de Postes Canada. « L’élimination de la livraison à domicile rendrait Postes Canada plus attrayante aux yeux des investisseurs du secteur privé, affirme M. Lemelin. Les réductions de service risquent aussi d’ébranler le soutien de la population à l’égard du service postal. »

Selon M. Lemelin, mettre la hache dans le service postal n’est pas la seule option pour résoudre les problèmes financiers de Postes Canada. Celle-ci pourrait augmenter ses revenus en offrant des services financiers lucratifs, comme le font de nombreuses administrations postales ailleurs dans le monde.

« Postes Canada doit envisager d’offrir des services bancaires, car la privatisation ne suscite aucun intérêt parmi la population, et le gouvernement Harper n’a pas le mandat de privatiser le service postal, » conclut M. Lemelin.

Ces résultats sont tirés du sondage en ligne mené à l’échelle nationale par la firme Stratcom. Un échantillon représentatif de 1 512 adultes a répondu au sondage mené les 9 et 10 avril derniers. 

-30-

 

Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec Aalya Ahmad, spécialiste des communications du STTP, au (613) 327-1177 ou aahmad@cupw-sttp.org.

 près de deux tiers (64,4 %) des répondants s’opposent à la privatisation de la Société Postes Canada