Dans notre chemin : Obstacles en matière de garde d’enfants qui empêchent les parents d’enfants ayant des besoins spéciaux de participer pleinement à la vie active – et possibilités de solution

Share This

Vendredi 1 Août 1997

Dans Notre Chemin : Obstacles en matière de garde d'enfants qui empêchent les parents d'enfants ayant des besoins spéciaux de participer pleinement à la vie active - et possibilités de solution

Sharon Hope Irwin & Donna S. Lero

Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) est l’un des rares syndicats en Amérique du Nord à avoir négocié un fonds de garde d’enfants pour soutenir ses membres qui ont un enfant ayant des besoins spéciaux.     

En 1997, le STTP a demandé à SpeciaLink (organisme de recherche spécialisé en matière de garde d’enfants ayant des besoins spéciaux) d’évaluer l’incidence de la présence, au sein de la famille, d’un enfant ayant des besoins spéciaux sur la vie familiale et professionnelle des parents. Le STTP voulait savoir si l’aide financière fournie grâce au fonds de garde d’enfants leur était utile.      

En majorité, les membres ont indiqué que, pour leur enfant ayant des besoins spéciaux, la fréquentation de l’école ou de la garderie posait beaucoup d’obstacles. De plus, ils ont indiqué devoir engager des dépenses supplémentaires en raison des besoins spéciaux de leur enfant.  

En tout, 14 recommandations ont été formulées à partir des résultats de recherche et des suggestions des membres. Ces recommandations portent sur les politiques publiques, l’information et les services destinés aux membres, les congés spéciaux et la nécessité d’augmenter l’aide financière pour permettre aux membres d’alléger les dépenses supplémentaires qu’ils doivent engager.