Des menaces pèsent sur le service postal public et ses emplois

Share This

Mercredi 30 Septembre 2015

Des menaces pèsent sur le service postal public et ses emploisQuand vous irez voter cet automne, pensez au service postal public – et à nos emplois. Savez-vous ce que pensent les principaux partis politiques fédéraux des réductions de service et des hausses astronomiques du prix des timbres annoncées le 11 décembre 2013?

En prévision des élections fédérales, le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) a posé les questions suivantes aux partis politiques fédéraux :

Fin de la livraison à domicile : Votre parti appuie-t-il la décision de Postes Canada de supprimer la livraison du courrier à domicile?

Hausse du prix des timbres : Votre parti soutient-il la forte hausse des tarifs postaux mise en place par Postes Canada le 31 mars 2014?

Attaques contre le réseau postal public : Votre parti appuie-t-il le plan de Postes Canada qui vise à rationaliser le réseau postal public par la fermeture de bureaux de poste, la réduction de leur taille ou la diminution des heures d’ouverture?

Élimination d’emplois décents : Votre parti appuie-t-il le plan de Postes Canada qui vise à supprimer des milliers d’emplois au pays?

Avenir de Postes Canada : Si votre parti est porté au pouvoir aux prochaines élections fédérales, ordonnera-t-il à Postes Canada de mettre fin aux changements annoncés le 11 décembre 2013? Consultera-t-il la population et les autres intervenants sur l’avenir du service postal public, y compris l’ajout de services financiers et bancaires aux services offerts par Postes Canada?

Rétablissement du service de livraison à domicile : Si votre parti est porté au pouvoir, donnera-il à Postes Canada l’instruction de restaurer le service de livraison à domicile dans les quartiers où il aura été aboli depuis l’annonce du 11 décembre 2013?

Gouvernement conservateur

Les conservateurs appuient pleinement les changements de grande envergure que Postes Canada a annoncés le 11 décembre 2013. Ils ont confirmé dans un communiqué de presse leur appui aux compressions et aux hausses du prix des timbres, et depuis, ils ont réitéré cet appui à maintes reprises à la Chambre des communes. Le 28 janvier 2014, les députés conservateurs ont voté contre une motion du NPD en faveur de la livraison à domicile.

Bloc Québécois

Le parti s’oppose aux compressions, aux hausses du prix des timbres, aux attaques contre le réseau de bureaux de poste publics et à l’élimination de 6 000 à 8 000 emplois. Le Bloc Québécois demanderait à Postes Canada d’annuler les changements et de consulter la population sur l’avenir du service postal public, y compris l’ajout de services bancaires.

Parti vert

Le parti s’oppose aux compressions, aux hausses du prix des timbres, aux attaques contre le réseau de bureaux de poste publics et à l’élimination de 6 000 à 8 000 emplois. Le Parti vert demanderait à Postes Canada d’annuler les changements et de consulter la population sur l’avenir du service postal public, y compris l’ajout de services bancaires. Le Parti est en faveur du rétablissement du service de livraison à domicile.

Parti libéral du Canada

Les libéraux s’opposent au plan des conservateurs qui réduit les services tout en augmentant les tarifs. Ils trouvent injuste que les ménages canadiens doivent payer plus cher pour obtenir moins de services. Le parti est d’avis que le gouvernement n’a pas examiné toutes les options qui s’offrent à lui et qu’il n’a pas non plus consulté adéquatement la population, en particulier les personnes âgées et les personnes ayant des limitations fonctionnelles. Les libéraux imposeraient sans tarder un moratoire sur la fin de la livraison à domicile et entreprendraient un examen complet du plan d’entreprise de Postes Canada.

Nouveau Parti démocratique

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) s’oppose à la fin de la livraison du courrier à domicile, aux attaques contre le réseau postal public et à l’abolition de 6 000 à 8 000 emplois. Selon lui, augmenter les tarifs tout en réduisant les services dans l’espoir de relancer Postes Canada est tout à fait illogique. Le NPD mettrait fin aux changements annoncés en décembre 2013. Il appuie le rétablissement du service de livraison à domicile. Il tenterait de trouver collectivement des solutions à la modernisation de Postes Canada sans toutefois pénaliser la population et les travailleurs et travailleuses.

Voici ce que vous pouvez faire

Accordez votre vote à une candidate ou à un candidat qui s’oppose aux compressions et aux hausses de tarifs annoncées par Postes Canada le 11 décembre 2013.

Votez pour le service postal public. Votez pour de bons emplois.