Importants changements en vue à Postes Canada

Share This

Vendredi 31 Juillet 2009
Série 3, volume 9, numéro 1 • juillet-août 2009

En 2007, Postes Canada a annoncé qu’elle investirait 1,9 milliard de dollars dans la modernisation du service postal, en faisant l’acquisition de nouvelles machines qui bouleverseront notre façon de trier et de livrer le courrier. Ces changements, les plus importants depuis la mécanisation du service postal dans les années 1970, vont transformer la façon dont les travailleurs et travailleuses des postes effectuent leur travail, et ce, pour les années à venir. Les répercussions de ces changements se feront sentir sur toutes les classes d’emploi de l’unité postale urbaine, sans compter qu’elles toucheront aussi les factrices et facteurs ruraux et suburbains (FFRS).

Postes Canada estime qu’elle finira par récupérer les coûts de son investissement grâce aux améliorations considérables de la productivité qu’elle compte réaliser, et qui pourraient entraîner des pertes d’emplois dans toutes les collectivités et sections locales du pays.

 

Des changements qui s’imposent

À une certaine époque, Postes Canada pouvait se vanter d’être à l’avant-garde dans le domaine de la technologie postale. Toutefois, dans les vingt dernières années, elle s’est fait damer le pion par d’autres administrations postales, comme USPS aux États-Unis. Plutôt que de se montrer proactive et d’investir dans l’avenir, Postes Canada a préféré acheter l’équipement mis au rancart par d’autres administrations postales (on n’a qu’à penser aux trieuses de codes à barres achetées des États-Unis et qui ont causé beaucoup de problèmes).

Dans le cas de Winnipeg, l’établissement postal est dans un état tellement lamentable que les travailleuses et travailleurs craignent pour leur santé et leur sécurité.

Dans son rapport rendu public depuis peu, le comité consultatif chargé de l’Examen stratégique de Postes Canada confirme le délabrement des infrastructures à Postes Canada : « Postes Canada a considérablement sousinvesti dans ses infrastructures, ce qui a amené des problèmes d’obsolescence autant dans ses établissements que dans son équipement. »

 

Mettre fin à la modernisation? Là n’est pas la question

Le STTP cherche à obtenir pour les travailleuses et travailleurs...