Notre Santé Notre Sécurité • Volume 7 • Numéro 2 • Automne 2009

Share This

Vendredi 27 Novembre 2009
Volume 7 • Numéro 2 • Automne 2009

Une prototype de la table d’alimentation du futur LOCM à l'usine Toshiba

Une prototype de la table d’alimentation du futur LOCM à l'usine Toshiba

 

LA POSTE MODERNE ET LE NOUVEAU MATÉRIEL

Depuis la publication, à l’automne 2008, de l’article de Notre Santé Notre Sécurité intitulé « La santé, la sécurité et la poste moderne », nous avons obtenu un portrait un peu plus précis du type de matériel que Postes Canada a l’intention d’acquérir pour mettre à exécution sa « transformation postale ». Une délégation du STTP a visité l’usine de Toshiba en banlieue de Tokyo pour examiner le nouveau matériel de tri. Voici un aperçu du nouveau matériel.

LOCM

Postes Canada a octroyé à Toshiba le contrat de conception et de fabrication des nouveaux lecteurs optiques de caractères multilignes (LOCM). Le LOCM comprendra jusqu’à un maximum de 304 entasseurs répartis sur deux niveaux, dont un à 50 pouces du sol et l’autre à 29 pouces. Deux rangées de plateaux pouvant recevoir les différents types de contenants à lettres seront placées sous les entasseurs à une hauteur de 29 pouces pour le niveau supérieur et de 16 pouces pour le niveau inférieur. Ces deux machines seront munies d’imprimantes liées par un bras téléscopique situé à toutes les trois rangées de tiroirs. Les machines de la série TT1200 seront différentes des 11 machines de la série TT1100 utilisées en Suède, puisqu’elles seront fabriquées selon les spécifications fournies par Postes Canada. Selon le fabricant, ces nouvelles machines pourront effectuer le tri séquentiel de livraison d’au plus 41 000 lettres à l’heure avec un taux de lecture fiable de 99,9 %. Les premières machines seraient prêtes pour livraison à Postes Canada en novembre.

Nouvelle de dernière heure

Lors de la réunion syndicale-patronale du 22 octobre dernier, Postes Canada a annoncé qu’elle installerait uniquement 173 LOCM dans ses installations. Par conséquent, les TCB à quatre niveaux ne seront pas utilisées dans les lieux de travail.

Sommes-nous des cobayes?

L’employeur aimerait nous faire croire que ces machines ont été conçues de façon ergonomique, et ce, malgré le fait qu’aucune étude en santé et sécurité n’ait été réalisée. Postes Canada a remis au STTP un rapport de simulation de travail qui indique que les risques de blessures...

 

Sommaire

  • Table d'ouverture, de vidage des sacs et de tri du courrier
  • Machine à assembler les envois sans adresse
  • Nouveaux chariots et contenants