Bureaux régionaux et sections locales

Share This

La recherche n'a fourni aucun résultat.

600 Sault Ste Marie ON Central Region
602 Scarborough ON Ontario Region
405 Sherbrooke QC Région du Québec
605 Simcoe ON Ontario Region
828 Smithers BC Pacific Region
408 Sorel QC Région du Québec
837 Squamish BC Pacific Region
420 St-Hyacinthe QC Région du Québec
425 St-Jean QC Région du Québec
428 St-Jérôme QC Région du Québec

Pages

Latest Content

Vendredi 23 Novembre 2018
Le gouvernement libéral intervient dans le conflit de travail à Postes Canada. La ministre du Travail a déposé un projet de loi de retour au travail qui contrevient foncièrement au droit à la négociation collective, pourtant garanti à l’ensemble des travailleurs et travailleuses par la Charte canadienne des droits et libertés. Par expérience, nous savons que la direction de Postes Canada n’a qu’une seule stratégie : demeurer les bras croisés en attendant l’adoption d’une loi de retour au travail. Et le gouvernement exécute à présent ce sale boulot.
Vendredi 23 Novembre 2018
Le STTP reçoit des messages lui indiquant que Postes Canada retient les chèques d’aide sociale - Pour diffusion immédiate - Ottawa – Hier, quand elle a présenté la loi de retour au travail, la ministre Patty Hajdu a déclaré à la Chambre des communes que les personnes les plus vulnérables de la société comptaient sur Postes Canada pour recevoir leurs chèques. Pour démontrer les conséquences des grèves tournantes, elle a fait référence à un homme prénommé Jack, qui lui aurait dit risquer de se retrouver à la rue s’il ne recevait pas son chèque d’invalidité. Des travailleurs et travailleuses des postes de nombreux endroits au pays ont informé le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) que la direction de Postes Canada leur avait ordonné de ne pas livrer le courrier, y compris les chèques de pension et d’aide sociale, ce qui constitue une violation directe d’une entente signée par le STTP et Postes Canada relativement à la livraison des chèques socio-économiques durant une grève ou un lock-out.
Vendredi 23 Novembre 2018
Ottawa – Ce matin, le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) et le Congrès du travail du Canada (CTC) ont dénoncé la loi de retour au travail du gouvernement Trudeau. Le STTP et le CTC réclament encore une fois la tenue de négociations libres et équitables entre le STTP et Postes Canada pour les deux plus importantes unités de négociation aux postes. La décision du premier ministre Trudeau place son gouvernement en conflit avec l’ensemble du mouvement syndical et va à l’encontre de ses belles paroles d’appui pour les syndicats. C’est la première fois que le gouvernement Trudeau dépose un projet de loi de retour au travail, et le message qu’il transmet aux employeurs est inquiétant.
Vendredi 23 Novembre 2018
Le 6 décembre 1989 restera à jamais gravé dans notre mémoire collective. Ce jour-là, à l’école Polytechnique de Montréal, un homme, opposé à l’égalité et au féminisme, a tué 14 femmes. Il y a 29 ans déjà, la misogynie montrait son horrible visage dans l’attentat le plus meurtrier de l’histoire du Canada.
Jeudi 22 Novembre 2018

Le Congrès du travail du Canada (CTC) se joint au Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) pour demander à Postes Canada de nég

Mercredi 21 Novembre 2018
Jusqu’ici, Postes Canada n’a changé sa position sur aucun des principaux enjeux du Syndicat. Pourquoi le ferait‑elle? Dans la décision qu’il a rendue, le juge Firestone a indiqué que, lorsque le gouvernement conservateur a déposé sa loi de retour au travail en 2011, Postes Canada a durci sa position dans les négociations. Cette loi a eu pour effet de « causer une entrave substantielle » et de « perturber l’équilibre d’un véritable processus de négociation collective ».