Entretenir des liens en ces temps incertains

Share This

Mardi 31 Mars 2020

Jan Simpson, Présidente nationaleLa période que nous traversons est difficile et stressante pour les membres du STTP. Nos façons de faire au quotidien, nos échanges avec les autres, rien n’est plus pareil. Des risques invisibles et inconnus posent une menace à notre santé. Que nous réserve l’avenir? Le monde entier est inquiet, et moi aussi. 

Je suis toujours étonnée de voir combien les catastrophes peuvent faire ressortir le meilleur chez les gens. Les médias sont remplis d’histoires de gentillesse et de collaboration, y compris de membres du STTP qui, en livrant lettres et colis, permettent aux familles et aux ménages, confinés à domicile, de rester en contact avec les autres et de recevoir les articles dont ils ont besoin. Je ne cesse de me le rappeler : les services que nos membres rendent à la collectivité sont la raison pour laquelle je me sens si privilégiée et fière d’être la présidente nationale du STTP.

Depuis le début de cette crise, je me concentre sur le bien-être, la santé et la sécurité des membres du STTP, qui, jour après jour, sont appelés à travailler dans des circonstances qu’ils connaissent peu et qui ne cessent de changer. Je sais qu’en veillant à la santé et à la sécurité de nos membres, je contribue à l’effort mondial pour vaincre la menace mortelle de la COVID-19.

Le travail à distance a été imposé dans de nombreux bureaux du STTP, mais cela n’empêche en rien les dirigeantes et dirigeants, les permanentes et permanents syndicaux, les membres des comités exécutifs de section locale, les déléguées et délégués syndicaux et sociaux et le personnel du STTP de se concentrer plus que jamais sur les mesures de protection et de soutien à offrir aux membres, tout en veillant à leur propre santé et sécurité.

Beaucoup de responsables de la santé et de services de presse ont commencé à délaisser le terme « distanciation sociale » pour le remplacer par « distanciation physique ». Et c’est là, à mon avis, qu’il faut mettre l’accent. Respecter une distance physique avec les autres est absolument nécessaire, mais il ne faut pas négliger notre énorme besoin de solidarité sociale. Nous devons soutenir les gens autour de nous – nos consœurs et confrères de travail, nos voisins et nos proches – qui, en cette période difficile, sont aux prises avec l’anxiété, la dépression, les soucis financiers, la solitude et même la perte d’êtres chers.

J’ai rencontré, au fil des ans, un très grand nombre de membres du STTP. Je pense à chacun de vous, et je pense aussi à chacune et chacun d’entre vous que je n’ai pas encore rencontrés. Je sais que l’ensemble des travailleurs et travailleuses est touché par la pandémie de la COVID-19. Le leadership dont font preuve les membres, les comités exécutifs de section locale, les comités de santé et de sécurité et les représentants et représentants en santé et en sécurité est pour moi une grande source de fierté et d’inspiration.

Votre passion et votre détermination contribuent au mieux-être de la collectivité. Le STTP, aux paliers local, régional et national, travaille à défendre et à protéger les membres. Nous sommes tous liés les uns aux autres, et nous dépendons tous les uns des autres pour passer à travers cette épreuve. Je vous remercie de tout ce que vous faites dans un esprit de solidarité sociale.

Solidarité,

Jan Simpson
Présidente nationale