Hausse du prix des timbres : avantageuse pour les grandes entreprises, désastreuse pour les œuvres de bienfaisance et les petites entreprises

Share This

Lundi 31 Mars 2014

Pour diffusion immédiate

OTTAWA – Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) souligne que les nouvelles hausses des tarifs postaux imposées dès aujourd’hui par Postes Canada sont structurées de manière à ménager les grandes entreprises et à exiger davantage des particuliers et des organismes de moindre envergure.

Le prix des carnets de timbres, qui sont le plus souvent achetés par des particuliers et des petites entreprises, grimpe de 63 cents à 85 cents par timbre, alors que les timbres achetés à l’unité coûteront désormais un dollar. Toutefois, les grands expéditeurs de courrier ne paieront que 69 ou 70 cents par timbre.

Les utilisateurs de machines à affranchir bénéficieront d’un rabais de 10 cents par timbre. Ces machines à affranchir sont fabriquées et vendues par Pitney Bowes, la multinationale pour laquelle travaillait  Deepak Chopra, à titre de président-directeur général de la division canadienne de l’entreprise, avant d’être nommé à la tête de Postes Canada. 

« Voilà un bel exemple de la façon de faire des conservateurs : une norme pour leurs amis des grandes entreprises, une autre pour le reste de la population », a fait remarquer Denis Lemelin, président national du STTP, lors d’une conférence de presse tenue aujourd’hui en compagnie du député néodémocrate Alexandre Boulerice.

Face au vaste mouvement d’opposition populaire contre son « plan d’action en cinq points », Postes Canada essaie maintenant de limiter les dégâts. En effet, elle a récemment annoncé une réduction temporaire des tarifs postaux pour les petites entreprises et les œuvres de bienfaisance. Toutefois, le STTP affirme qu’une telle mesure n’est pas suffisante.

« Postes Canada est supposée fournir un service postal public universel à un tarif équitable pour tout le monde », a rappelé Denis Lemelin.

Des manifestations, du porte-à-porte, des assemblées publiques, des pétitions et d’autres activités continuent de se dérouler partout au pays pour empêcher les compressions au service postal public, alors qu’un nombre toujours croissant de municipalités prennent position contre le plan de Postes Canada.

Pour consulter le plan du STTP en faveur d’un meilleur service postal public pour tout le monde, visiter le site www.SauvonsPostesCanada.ca.

-30-

Renseignements : Kevin Matthews, service des communications du STTP,
kmatthews@cupw-sttp.org, 613-293-0547.