L’innovation et la création d’emplois menacées!

Share This

Lundi 6 Juin 2016
2015-2019/107
Bulletin de négociation no 17

Postes Canada a présenté une demande visant à éliminer l’annexe « T » de la convention collective de l’unité urbaine. Compte tenu de l’importance de cette annexe, nous devons nous opposer à cette attaque de Postes Canada. De plus, nous voulons que les FFRS puissent aussi bénéficier de l’annexe « T ».

L’annexe « T » est une initiative syndicale-patronale misant sur l’expansion des services et l’innovation, ellepermet la tenue d’études et de projets pilotes ainsi que la gestion conjointe de nouveaux services. Elle est aujourd’hui plus essentielle que jamais.

L’annexe « T » a permis de récupérer à l’interne la réparation des monoteneurs, l’entretien des véhicules et le travail de maintenance dans les établissements. Elle a aussi contribué à accroître la présence des femmes à des postes de maintenance et à prolonger les heures d’ouverture des comptoirs postaux.

En protégeant l’annexe « T », nous maintiendrons toutes ces possibilités de croissance, pour nous, et pour le service postal public auquel tient la population.

 

Davantage de services à la population

Dans le cadre de l’examen public de Postes Canada, le gouvernement invite les gens à lui faire part de leurs idées en matière d’expansion de services.

En 2013, nous avons lancé une campagne en faveur des services bancaires postaux. Nous avons maintenant l’occasion de parler à la population et d’exercer de fortes pressions pour la création d’une banque postale. Nous bénéficions du soutien de nombreux alliés, y compris des groupes communautaires et des organisations syndicales. Un nombre croissant d’organisations parlent des services bancaires postaux, et de plus en plus de gens discutent de la création d’une banque postale et du rôle qu’elle pourrait jouer en aidant un très grand nombre de gens et en assurant la viabilité du service postal.

 

Notre avenir

Notre vision de l’avenir repose sur la conviction que nous pouvons et devons en faire davantage pour la population. Et une bonne façon d’assurer la croissance de Postes Canada est de travailler aux termes de l’annexe « T » à la mise en œuvre de projets qui fourniront à la population des services dont elle a grandement besoin.

Postes Canada a une vision de l’avenir qui consiste à réaliser des profits en s’attaquant aux conditions de travail des personnes qui assurent, jour après jour, la prestation des services auprès de la population, c’est-à-dire les travailleuses et travailleurs qui ont bâti Postes Canada.

Nous avons maintenant l’occasion de dire à Postes Canada que nous méritons mieux. Participez au vote de grève dans votre section locale et accordez un mandat fort à votre comité de négociation.

 

Notre avenir sera fonction de notre force et de notre unité.

Sylvain Lapointe
Négociateur en chef de l’unité urbaine
George Floresco
Négociateur en chef de l’unité des FFRS