La campagne «BDS» prend de l’ampleur – allons de l’avant!

Share This

Jeudi 11 Février 2016
2015-2019/070

À son congrès de 2008, le STTP a adopté une résolution visant à soutenir concrètement la campagne BDS. Rappelons que l’appel au boycottage, au désinvestissement et à des sanctions (BDS) contre l’État d’Israël a été entériné par plus de 175 organisations, syndicats et groupes palestiniens en 2005 afin de forcer l’État israélien à négocier la paix et à reconnaître le droit à l’autodétermination du peuple palestinien.

Après plus de dix ans maintenant, nous savons que les pressions exercées par la communauté internationale sont déterminantes dans la résolution du conflit israélo‑palestinien. Faisons alors le point sur notre travail de solidarité avec la Palestine et ALLONS DE L’AVANT.

Des gestes concrets

  • Le Conseil exécutif national, à la fin de 2015, a adopté un projet visant à soutenir le travail syndical du PPSWU (Palestinian Postal Service Workers Union). Ce syndicat représente les travailleuses et les travailleurs du service postal public de la Palestine. Notre projet consiste à soutenir financièrement la préparation de la conférence annuelle du PPSWU, qui se tiendra en mai de cette année.
  • Le Syndicat a décidé de soutenir l’organisation «STOP THE WALL», qui coordonne les activités des groupes qui mobilisent la population des villages touchés directement par le mur de séparation. Vous pouvez visiter son site Web, à www.stopthewall.org. Le Syndicat vous invite à encourager cette organisation.
  • Le Syndicat vous invite aussi à visiter le site Web du groupe «WE ARE NOT NUMBERS», sur lequel vous trouverez les textes de Palestiniennes et de Palestiniens qui décrivent leur vie de tous les jours. Vous retrouverez sur leur site Web leurs histoires. Le site lance un appel au partage et à la solidarité (www.wearenotnumbers.org).
  • Le Syndicat a répondu positivement à la demande de financement de l’organisation Voix juives indépendantes, qui organise la tournée de Hiedar Abu Ghosh, un Palestinien qui a été chassé de son village (Imwas) en 1967 par l’armée israélienne. À la place du village, on retrouve maintenant le parc Canada, dont la construction a été payée par le Fonds national juif du Canada. Les dates de la tournée seront annoncées d’ici peu.

Et la campagne BDS!

Nous pouvons toutes et tous poser un geste solidaire et soutenir la campagne «BDS». Rappelons ici ce qui peut être fait :

Boycottage :

  • SodaStream : un produit illégal, fabriqué dans une colonie juive illégale, sous occupation illégale, mais distribué quand même chez La Baie, Canadian Tire, Target et Bureau en gros;
  • produits dont le code‑barre commence par les chiffres «729» (Israël);
  • produits de beauté Ahava, provenant de la mer Morte (territoire occupé), en vente chez La Baie;
  • certains produits (sous‑vêtements et systèmes d’hydratation) produits par des entreprises militaires israéliennes, en vente chez Mountain Equipment Coop;
  • Indigo/Chapters, dont les actionnaires soutiennent les forces militaires israéliennes par l’entremise de la fondation Heseg.

Désinvestissement :

  • Exiger qu’on retire des différents régimes de retraite les entreprises israéliennes Caterpillar, Motorola, ITT Industries et United Technologies;
  • suspendre toute subvention, tout soutien financier ou organisationnel ou crédit idéologique accordés aux centres de recherche ou aux programmes culturels israéliens.

Sanctions :

Exiger du gouvernement canadien :

  • qu’il vote en faveur des résolutions qui condamnent Israël pour ses violations du droit international (Ve Convention de Genève) ;
  • qu’il interdise toute importation de produits en provenance des territoires occupés;
  • qu’il mette un terme à son accord de libre‑échange avec Israël.

Posons un geste solidaire! solidarité avec le peuple palestinien

 

Mike Palecek
Président national (2015-2019)