Le STTP demande la libération immédiate de Saeed Shirzad et de tous les prisonniers politiques détenus en Iran

Share This

Mardi 1 Décembre 2015

 

Sayyid Ali Khamenei
Leader suprême de la République islamique d’Iran

 

Au nom des 52 000 membres du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP), je vous écris pour exiger la libération immédiate et inconditionnelle de Saeed Shirzad, militant des droits de l’enfant, arrêté à son travail et condamné à cinq ans de prison.   

Saeed Shirzad a été accusé « d’avoir participé à des activités de défense des droits de la personne et d’avoir collaboré avec Ahmed Shaheed, rapporteur spécial des Nations Unis sur la situation des droits de la personne en Iran ». Il a été arrêté une première fois en août 2012, date à laquelle il s’est rendu à Ahar, dans la province de l’Azerbaïdjan oriental, pour porter secours aux survivants d’un tremblement de terre. Après 19 jours de détention, il a été libéré sous caution. M. Shirzad a été bénévole au sein de plusieurs ONG en Iran, dont l’association de défense des droits de l’enfant, le foyer des enfants de Shoush et la société de défense des enfants de la rue.             

Ce n’est pas la première fois que le STTP écrit aux dirigeants de la République islamique d’Iran pour dénoncer l’emprisonnement de militants et militantes et de travailleurs et travailleuses. Ces derniers mois, nous avons constaté une augmentation du nombre d’incarcérations. Autre exemple d’emprisonnement : Jafar Azimzadeh, qui vient tout juste de recevoir une peine de six ans de prison pour avoir défendu les droits d’un groupe de travailleurs et avoir soutenu leur lutte pour l’amélioration de leurs conditions de travail et de leurs salaires. À l’heure actuelle, de nombreux travailleurs militants sont en prison, aux côtés de nombreux militants politiques, pour avoir défendu les droits des travailleurs et travailleuses et les droits de la personne. Ces travailleurs emprisonnés sont : Behnam Ebrahimzadeh, , Aram et Foad Zandi, Rasoul Bodaghi, Ismail Abdi, Alireza Hashemi, Abdolreza Ghanbari, Mahmoud Beheshti et Ali Akbar Baghani.    

Ces militants prennent la parole pour représenter et défendre le peuple iranien. Ils sont la voix des enfants, des femmes, des pauvres et de l’ensemble des travailleurs et travailleuses d’Iran. Vous devez les écouter. Voilà pourquoi le STTP joint sa voix à celle de milliers d’autres de partout dans le monde qui demandent la libération immédiate de Saeed Shirzad et de tous les prisonniers politiques détenus en Iran. Nous exigeons leur libération immédiate et sans condition.

Salutation distinguées,

Mike Palecek
Président national (2015-2019)