Les livreuses et livreurs de Foodora souhaitent adhérer au STTP

Share This

Mardi 7 Mai 2019
2015-2019/532

Dans la région de Toronto, les livreuses et livreurs à vélo et en voiture de Foodora, une entreprise internationale de livraison d’aliments qui fonctionne au moyen d’une application, travaillent avec nos organisatrices et organisateurs dans le but d’adhérer au STTP. Les livreuses et livreurs se battent pour obtenir de meilleures protections en matière de santé et de sécurité, une rémunération équitable pour le travail qu’ils effectuent et le droit de se syndiquer.

Les entreprises de l’économie des petits boulots, comme Foodora, promettent aux livreuses et livreurs qu’ils jouiront d’une grande flexibilité en tant qu’entrepreneurs indépendants et qu’ils seront leur propre patron. De cette manière, ces entreprises n’ont pas à verser un sou en avantages sociaux, même les plus fondamentaux comme l’assurance-emploi et les cotisations au Régime de pensions du Canada ou au Régime de rentes du Québec.

Les livreuses et livreurs doivent assumer tous les risques.

Au STTP, il s’agit d’une lutte qui nous est familière. Depuis plus de 30 ans, nous luttons pour que les travailleuses et travailleurs soient inclus dans la classe d’emplois appropriée, qu’il s’agisse des messagères et messagers du secteur privé, des travailleuses et travailleurs des services urbains fusionnés (SUF) ou encore des quelques 6 000 factrices et facteurs ruraux et suburbains (FFRS) que Postes Canada a privés du statut d’employé jusqu’à ce que nous parvenions à les intégrer au Syndicat, en 2003.

Comme les travailleuses et travailleurs des postes, les livreuses et livreurs de Foodora effectuent un travail dangereux, parcourant des rues achalandées dans toutes sortes de conditions météorologiques. Leur taux d’accidents est beaucoup trop élevé. Parce qu’ils disposent de peu ou d’aucune protection, un accident peut être dévastateur. Incapables de travailler, ils se retrouvent alors sans rémunération adéquate pour subvenir à leurs besoins.

Lorsqu’on permet à une entreprise comme Foodora de traiter ses travailleuses et travailleurs comme des machines, c’est nous tous qui en souffrons. Nous devons riposter, faire preuve d’audace et faire obstacle aux tentatives des employeurs visant à revoir à la baisse les salaires et les conditions de travail. Causer du tort à l’un d’entre nous, c’est causer du tort à tous.

 

APPUYEZ LA CAMPAGNE POUR OBTENIR JUSTICE AU NOM DES LIVREUSES ET LIVREURS DE FOODORA!

1)     Dites à Foodora que vous appuyez les revendications des livreuses et livreurs :

  • Envoyez un courriel à Foodora à support@foodora.ca pour dire à l’entreprise que vous appuyez les revendications des livreuses et livreurs et qu’elle devrait reconnaître le syndicat. (N’oubliez pas d’envoyer une copie conforme de votre message à info@foodstersunited.ca.)
  • Envoyez un message sur Tweeter à @foodora_ca en utilisant les mots-clics #justice4couriers et #FoodstersUnited
  • Écrivez des messages de soutien aux livreuses et livreurs dans la section « commentaires » de votre commande Foodora.

 

        2)    Exprimez votre soutien aux livreuses et livreurs

  • Il ne s’agit pas d’un boycot! Si l’entreprise offre son service de livraison dans votre ville, n’hésitez pas à utiliser l’application Foodora, mais assurez-vous de donner un pourboire à la livreuse ou au livreur et d’écrire « Justice pour les livreuses et livreurs de Foodora! » dans le champ de commentaires de votre commande.
  • Placez une affiche dans votre fenêtre pour exprimer votre appui à l’égard de la campagne Justice pour les livreuses et livreurs. Vous pouvez télécharger l’affiche sur le site www.foodstersunited.ca.
  • Envoyez un message de soutien à info@foodstersunited.ca.
  • Sur Tweeter, affichez des messages comprenant les mots-clics #justice4couriers et #FoodstersUnited.

 

        3)  Participez à la campagne!

Si, dans votre collectivité, une livreuse ou un livreur de Foodora ou d’une autre entreprise se montre intéressé à se joindre au STTP, dites-lui de nous téléphoner au 613-236-6728, ou de nous écrire à join@foodstersunited.ca.

Solidarité,

Aaron Spires
Permanent syndical national - Syndicalisation