Les plans du gouvernement Ford pour annuler la loi 148 constitue une attaque contre l’ensemble de la classe ouvrière

Share This

Mercredi 24 Octobre 2018
2015-2019/438

Le mouvement syndical de l’Ontario doit comprendre comme un signal d’alarme le dépôt d’un projet de loi visant à annuler la loi 148 pour empêcher la hausse du salaire minimum et annuler tous les gains obtenus ces deux dernières années en Ontario, notamment en ce qui concerne les congés de maladie.

Tant que le mouvement syndical ne l’aura pas affronté, le gouvernement de Doug Ford va continuer de s’en prendre aux travailleurs et travailleuses. Seules des mobilisations, des grèves, des manifestations, des occupations et des actions directes de grande envergure viendront à bout de ce gouvernement, qui a déclaré que l’Ontario était « ouverte aux entreprises ». Cependant, le mouvement syndical a la capacité de lui barrer la route.    

Aujourd’hui, à Toronto, des milliers de travailleurs et travailleuses des postes sont en grève. Une manifestation contre l’annulation de la loi 148 aura lieu à 17 h, aujourd’hui même. Les travailleurs et travailleuses des postes y prendront part. 

 

MANIFESTATION CONTRE LE GOUVERNEMENT FORD

Le 24 octobre, à 17 h

400, avenue University

Toronto, Ontario

 

Solidarité,

Mike Palecek
Président national (2015-2019)