Mois de l’histoire des noirs 2017 : Racines et résistance

Partager

Mardi 31 Janvier 2017
2015-2019/224

Cette année, pour souligner le Mois de l’histoire des Noirs, le STTP a produit une affiche honorant Juanita Westmoreland-Traoré, la toute première femme noire à exercer la fonction de juge au Québec et la première doyenne de race noire d’une faculté de drTous les ans, le mois de février est l’occasion de réfléchir aux liens qui existent entre l’histoire des Noirs et notre engagement dans le monde actuel. Février n’est pas qu’un mois de réflexion et de sensibilisation. Il vise aussi à nous faire prendre conscience de l’histoire que nous sommes en train d’écrire et des gestes que nous posons pour un avenir meilleur et dont nous pourrons être fiers.

 

AFFICHE 2017

Cette année, pour souligner le Mois de l’histoire des Noirs, le STTP a produit une affiche honorant Juanita Westmoreland-Traoré, la toute première femme noire à exercer la fonction de juge au Québec et la première doyenne de race noire d’une faculté de droit au Canada. Mme Westmoreland-Traoré est une pionnière et une source d’inspiration. Récemment, le département des sciences juridiques de l’Université du Québec à Montréal a instauré une bourse d’études qui porte son nom et qui est décernée à des étudiantes ou étudiants œuvrant dans le domaine des droits de la personne et de la justice sociale.

 

VIOLA DESMOND

En 2013, à l’occasion du Mois de l’histoire des Noirs, nous avons produit une affiche célébrant le combat de Viola Desmond. À compter de 2018, Mme Desmond figurera sur le nouveau billet de 10 $. Le long chemin parcouru, depuis son arrestation en 1946 pour cause de désobéissance à la politique ségrégationniste d’un cinéma, jusqu’à l’admiration que lui voue aujourd’hui la société en général en raison des gestes qu’elle a posés, nous montre la portée que peut avoir notre travail pour l’équité et la justice.

 

FAIRE LE LIEN ENTRE LE PASSÉ, LE PRÉSENT ET L’AVENIR

Toutes nos luttes s’inscrivent dans un contexte. Le mouvement « Black Lives Matter » (la vie des Noirs compte) prend appui sur les luttes pour l’équité menées par les générations précédentes et poursuit leur travail. Ce mouvement est une plateforme pour appuyer les campagnes qui visent à mettre fin à l’oppression, à la violence et à la brutalité contre les Noirs partout au Canada. Il est toujours possible de se joindre au mouvement : www.blacklivesmatter.ca ou https://fr-ca.facebook.com/blmmontreal.

Alors que nous réfléchissons à la résistance de Viola Desmond face à l’oppression et aux efforts déployés par la juge Westmoreland-Traoré pour promouvoir les droits de la personne au sein du système juridique, nous devons aussi prendre conscience de notre situation actuelle. Tant que nos valeurs et nos pratiques positives ne feront pas partie du tissu social et culturel, il nous faudra lutter contre l’oppression. Le STTP travaille activement en faveur de l’équité et de la justice pour l’ensemble des travailleuses et travailleurs. À cette fin, nous comptons sur l’appui de nos consœurs et confrères de travail.

 

Solidarité,

Jan Simpson
1ere vice-présidente nationale