Mois de l’histoire des Noirs 2019

Share This

Vendredi 25 Janvier 2019
2015-2019/488

Affiche : Mois de l’histoire des Noirs 2019Février est le Mois de l’histoire des Noirs et il est reconnu officiellement par le gouvernement fédéral depuis 1995. Février est l’occasion de célébrer le patrimoine, les traditions, les réalisations et la culture des populations et de la diaspora d’ascendance africaine. Tous les ans, le STTP rend hommage à une personne, à un lieu ou à une histoire qui met en valeur le patrimoine africain.

L’expérience et les réalisations des Noirs sont trop souvent passées sous silence dans les livres d’histoire et les musées. Cette année, l’affiche du STTP met en lumière le récit, en grande partie oublié, des premières colonies noires dans les Prairies canadiennes.

Au 19e et au début du 20e siècles, des centaines d’Afro-Américains ont quitté les États-Unis à la recherche d’un endroit où ils pourraient s’établir en paix et vivre en communauté loin des lois racistes et de l’oppression culturelle. Certains espéraient trouver de meilleures possibilités d’emploi, ou tout simplement la liberté.

Comptant parmi les premières colonies noires de l’Ouest canadien, Amber Valley, en Alberta, a vu le jour grâce à la persistance d’agriculteurs afro-américains de l’Oklahoma qui trouvaient répressives et injustes les lois de cet État. À cette époque, l’Ouest canadien s’ouvrait et recrutait activement des colons dans le Midwest américain. 

À son apogée, Amber Valley comptait 300 habitants et la communauté avait sa propre équipe de baseball entièrement noire. Sa population aurait pu être beaucoup plus importante si le gouvernement canadien avait mis en place des mesures favorisant la venue de parents et d’anciens voisins restés en Oklahoma.  

En Saskatchewan, Shiloh a été la toute première colonie noire de l’Ouest canadien. On y trouve aujourd’hui le seul cimetière noir de la province.

Février est l’occasion de réfléchir à la relation entre l’histoire des Noirs et le monde qui nous entoure. Nous devons poursuivre la lutte contre le harcèlement racial au travail, et continuer de travailler avec nos alliés à faire pression sur les gouvernements pour qu’ils adoptent des lois sur l’équité en matière d’emploi. Nous devons aussi prendre conscience de l’histoire qui s’écrit et tenter d’infléchir son cours en créant un avenir meilleur dont nous pourrons être fiers.

Informez-vous des activités organisées par votre section locale pour célébrer le Mois de l’histoire des Noirs. Prenez aussi le temps de réfléchir aux notions de respect et d’inclusion en milieu de travail.

Solidarité,

Jan Simpson
1ere vice-présidente nationale (2015-2019)
Fichier jointTaille
Mois de l’histoire des Noirs 2019 (pdf)623.23 Ko
Affiche (pdf)538.74 Ko