Négociations rurales et urbaines : c’est parti!

Share This

Mercredi 4 Mars 2015
2011-2015/380

Nous menons notre campagne « Sauvons Postes Canada », nous participons aux activités entourant la tenue des prochaines élections fédérales et nous finalisons les préparatifs pour notre congrès national qui se tiendra en mai. Mais il ne faut pas oublier les prochaines NÉGOCIATIONS! 

LE CONSEIL A ADOPTÉ LE DOCUMENT DE TRAVAIL

Lors de sa réunion du 24 au 27 février derniers, le Conseil exécutif national a adopté le document de travail préparatoire en vue des prochaines négociations. Il y aura un seul document pour les deux unités de négociation. Les négociations des unités rurale et urbaine se dérouleront en même temps, un objectif maintenant atteint qui augmentera notre rapport de force face à Postes Canada. Rappelons que la convention collective de l’unité rurale vient à échéance le 31 décembre 2015, et celle de l’unité urbaine, le 31 janvier 2016. C’est donc le temps de se mettre en branle! 

Le document de travail doit être étudié par les assemblées locales dans les plus brefs délais, d’ici la fin avril, de manière à ce que les sections locales soient en mesure de faire parvenir leurs résolutions pour les conférences régionales qui se tiendront en juin prochain. 

LE CONSEIL A CHOISI LES DEUX NÉGOCIATEURS EN CHEF 

Lors de la même réunion, le Conseil a aussi choisi les deux négociateurs en chef. 

UNITÉ RURALE : LE CONFRÈRE GEORGE FLORESCO 

Le confrère Floresco est 3e vice-président national, responsable entre autres de la syndicalisation externe. Il est membre du Conseil exécutif national depuis 2002. Il a dirigé la campagne de syndicalisation des factrices et facteurs ruraux et suburbains et a été responsable du dossier du secteur rural lors des négociations de 2003, qui ont mené à la reconnaissance volontaire des travailleuses et travailleurs du secteur rural et à la conclusion d’une première convention collective. Le confrère Floresco a par la suite été négociateur en chef pour la 1re réouverture de la convention collective des FFRS en 2006. 

UNITÉ URBAINE : LE CONFRÈRE SYLVAIN LAPOINTE 

Le confrère Lapointe est directeur national de la région du Montréal métropolitain et membre du Conseil exécutif national depuis 2011. Il a travaillé comme aide technique durant les négociations de 1994 et de 1997-1999. À titre de dirigeant national des griefs, il a aidé à finaliser la convention collective de 2000, puis il a participé comme négociateur aux négociations de 2006-2007 et de 2010-2012. Le confrère Lapointe a une connaissance approfondie de la convention collective urbaine et du processus d’arbitrage. 

NOUS CHOISIRONS BIENTÔT LES DEUX COMITÉS DE NÉGOCIATION 

Nous devons aussi former les comités de négociation, conformément à nos statuts nationaux. Donc un avis sera envoyé dans les prochains jours décrivant les qualités et compétences requises pour faire partie de l’un ou l’autre des deux comités de négociation. 

ALORS, C’EST PARTI! SOYONS PRÊTS! 

LA LUTTE CONTINUE 

Denis Lemelin
Président national (2008-2015)