Nouvelles et activités

Share This

Questions des médias

 

Calendrier des activités

Décembre 2019

9 déc - 13 déc

 

 

Bureau national du STTP

377, rue Bank
Ottawa (Ontario)  K2P 1Y3
Canada

Tél. : (613) 236-7238
Téléc. : (613) 563-7861
TTY : (613) 236-9753

commentaires@cupw-sttp.org

Showing 1 - 10 of 37 results

Pages

Pages

Dernières nouvelles

Mercredi 31 Août 2016
Il est vrai que nous avons conclu des ententes de principe au nom des deux unités de négociation (rurale et urbaine), mais il s’agit de conventions collectives de courte durée, et l’an prochain, nous serons de retour à la table de négociation. Une bonne partie de nos enjeux ne sont toujours pas réglés. Donc, à pareille date l’an prochain, nous nous préparerons à un retour à la table de négociation pour terminer le travail. D’ici là, il reste beaucoup à faire.
Mardi 30 Août 2016
Nous continuons de travailler de longues heures pour mettre le point final aux négociations, avec l’aide du médiateur spécial, William Kaplan, et du directeur général du Service fédéral de médiation et de conciliation, Guy Baron.
Lundi 29 Août 2016
OTTAWA - Mardi matin, si les négociations n’ont pas abouti à un règlement, les travailleurs et travailleuses des postes de la Colombie-Britannique et du Yukon mettront en branle le moyen de pression décrété par le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) et refuseront de travailler des heures supplémentaires. « Pas de panique. Nous allons continuer de livrer le courrier » déclare Mike Palecek, président national du STTP, à l’intention des Britanno-Colombiens et des Yukonnais.
Lundi 29 Août 2016
OTTAWA - Les travailleurs et travailleuses des postes mettent en suspens pour un autre 24 heures leur interdiction de travailler des heures supplémentaires.
Dimanche 28 Août 2016
OTTAWA - Lundi matin, les travailleurs et travailleuses des postes de l’Alberta et des Territoires du Nord-Ouest seront les premiers au pays à refuser de travailler des heures supplémentaires si les négociations n’aboutissent pas à un règlement, affirme le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP). Le Syndicat tient toutefois à rappeler à la population qu’elle continuera à recevoir son courrier.
Dimanche 28 Août 2016
OTTAWA – Vu la poursuite des négociations intensives entre le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) et la direction de Postes Canada, l’interdiction de travailler des heures supplémentaires, qui devait s’appliquer dès minuit ce soir, est suspendue pour 24 heures.
Lundi 29 Août 2016
Nous avons travaillé d’arrache-pied toute la fin de semaine pour boucler les négociations, avec l’aide du médiateur spécial, William Kaplan, et du directeur général du Service fédéral de médiation et de conciliation, Guy Baron.
Vendredi 26 Août 2016
Hier, nous avons émis un préavis de grève de 72 heures. Il est donc important que tous et toutes comprennent bien ce qui va se produire après 23 h 59 dimanche 28 août.
Jeudi 25 Août 2016
OTTAWA - Hier soir, la ministre fédérale du Travail, MaryAnn Mihychuk, a demandé au Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) et à la direction de Postes Canada d’accepter de prolonger de 24 heures l’échéance relative aux négociations pour donner aux parties la chance de négocier un autre délai et de poursuivre les pourparlers.
Jeudi 25 Août 2016
Hier, le gouvernement a proposé aux parties d’accepter une prolongation de 24 heures de notre mandat de grève. Le Conseil exécutif national a accepté cette proposition, mais Postes Canada l’a refusée. Combien de fois encore le gouvernement permettra-t-il à la direction de Postes Canada de faire fi de ses demandes? Le gouvernement a déclaré qu’il allait nommer un médiateur chevronné.

Appuyez la création d’une banque postale – téléchargez et signez la pétition

Le Canada a besoin d’une banque postale. Des milliers de municipalités rurales sont dépourvues de succursale bancaire, mais bon nombre d’entre elles ont un bureau de poste qui serait en mesure d’offrir des services financiers. De plus, près de deux millions de Canadiens et Canadiennes utilisent les services usuriers des prêteurs sur salaire et ont désespérément besoin d’une option de rechange. Une banque postale pourrait être la solution. Téléchargez et signez la pétition demandant au gouvernement qu’il exige de Postes Canada qu’elle offre des services bancaires postaux, et qu’elle se conforme à un mandat d’inclusion financière.

TÉLÉCHARGER LA PÉTITION