Nouvelles et activités

Share This

Questions des médias

Votre recherche

 

Calendrier des activités

Novembre 2019

 

 

Bureau national du STTP

377, rue Bank
Ottawa (Ontario)  K2P 1Y3
Canada

Tél. : (613) 236-7238
Téléc. : (613) 563-7861
TTY : (613) 236-9753

commentaires@cupw-sttp.org

Showing 1 - 10 of 22 results

Pages

Vendredi 29 Avril 2016

Pages

Dernières nouvelles

Dimanche 21 Octobre 2018
Chaque fois que le STTP est contraint de déclencher une grève, il conclut des protocoles de piquetage autorisant les membres d’autres syndicats à se présenter au travail, dont ceux du SEPC (un élément de l’AFPC) et le personnel d’entretien ménager ou de la cafétéria. Bien entendu, ces protocoles ne visent pas le personnel de supervision ou de direction ni les membres de la haute direction de Postes Canada. Cette fois-ci, le protocole ne vise pas les membres de l’unité de négociation représentée par l’Association canadienne des maîtres de poste et adjoints (ACMPA). Cette dernière a refusé de signer le protocole.
Lundi 24 Septembre 2018
Le Conseil exécutif national du STTP a décidé de ne pas remettre un préavis de grève de 72 heures pour l’instant. Il préfère donner à Postes Canada la possibilité d’enfin donner suite à nos revendications. Le Syndicat est toujours déterminé à conclure les conventions collectives que vous méritez.
Jeudi 20 Septembre 2018
La conciliation a pris fin le 4 septembre 2018. Malgré plus de neuf mois de négociations, 60 jours de conciliation et l’échange d’offres globales, nous sommes toujours sans convention collective, autant pour l’unité urbaine que pour l’unité des FFRS.
Mardi 21 Août 2018

Qui ne se souvient pas de juin 2011 alors que les conservateurs de Stephen Harper nous ont imposé une loi de retour au travail rétrograde, anti-tra

Mercredi 17 Août 2016
La fin de notre mandat de grève approche à grand pas, et que fait Postes Canada? Elle attend. Se contente-t-elle tout simplement de se croiser les bras pour voir ce que nous allons faire le 25 août? Espère-t-elle le déclenchement d’activités de grève pour pouvoir ensuite nous mettre en lock-out? Désire-t-elle négocier de nouvelles conventions collectives, ou préfère-t-elle plutôt qu'on se livre bataille?
Vendredi 12 Août 2016
De nombreuses questions nous ont été posées sur l’application du Code canadien du travail à notre situation actuelle. Comme vous le savez, nous avons tenu un vote de grève, et le mandat de grève est valide durant 60 jours. Cette période de 60 jours prendra fin le 25 août prochain. Quelles seront alors nos options?
Jeudi 11 Août 2016
Nous avons tenu des rassemblements pour montrer au gouvernement et à Postes Canada que nous sommes prêts à faire valoir nos revendications.
Vendredi 8 Juillet 2016
En pratique, Postes Canada a refusé la proposition du STTP d’une période de réflexion de 30 jours pour régler les problèmes d’« incertitude » liés à la livraison du courrier et donner aux négociations une chance de parvenir à un règlement. La direction propose plutôt la tenue d’un arbitrage obligatoire qui commencerait dans 30 jours. Si Postes Canada a la garantie qu’il y aura un processus d’arbitrage dans 30 jours, elle continuera simplement d’émettre des ultimatums et de se servir de ce délai pour préparer ses présentations en vue de l’arbitrage. C’est une perspective que le Syndicat n’est pas prêt d’accepter.
Mardi 5 Juillet 2016
Monsieur, Nous donnons suite à votre lettre du 4 juillet 2016. Vous y livrez votre lecture de l’offre globale soumise par la Société le 25 juin 2016 en faisant ressortir ce que vous semblez considérer comme ses plus grands mérites. Par ailleurs, vous y critiquez vertement l’offre globale déposée par le Syndicat le 1er juillet 2016 et allez même jusqu’à dénoncer le moment où elle a été faite. Vous vous permettez également, de façon condescendante, de qualifier cette offre de décevante.
Mardi 5 Juillet 2016
Monsieur, Nous donnons suite à votre lettre du 4 juillet 2016. Vous y livrez votre lecture de l’offre globale soumise par la Société le 25 juin 2016 en faisant ressortir ce que vous semblez considérer comme ses plus grands mérites. Par ailleurs, vous y critiquez vertement l’offre globale déposée par le Syndicat le 1er juillet 2016 et allez même jusqu’à dénoncer le moment où elle a été faite. Vous vous permettez également, de façon condescendante, de qualifier cette offre de décevante.

Appuyez la création d’une banque postale – téléchargez et signez la pétition

Le Canada a besoin d’une banque postale. Des milliers de municipalités rurales sont dépourvues de succursale bancaire, mais bon nombre d’entre elles ont un bureau de poste qui serait en mesure d’offrir des services financiers. De plus, près de deux millions de Canadiens et Canadiennes utilisent les services usuriers des prêteurs sur salaire et ont désespérément besoin d’une option de rechange. Une banque postale pourrait être la solution. Téléchargez et signez la pétition demandant au gouvernement qu’il exige de Postes Canada qu’elle offre des services bancaires postaux, et qu’elle se conforme à un mandat d’inclusion financière.

TÉLÉCHARGER LA PÉTITION