Nouvelles et activités

Share This

Questions des médias

 

Calendrier des activités

Novembre 2019

 

 

Bureau national du STTP

377, rue Bank
Ottawa (Ontario)  K2P 1Y3
Canada

Tél. : (613) 236-7238
Téléc. : (613) 563-7861
TTY : (613) 236-9753

commentaires@cupw-sttp.org

Showing 1 - 6 of 6 results

Dernières nouvelles

Vendredi 29 Novembre 2013
Volume 15, numéro 2, décembre 2013 Aidez-nous à mieux comprendre les consé-quences de la violence familiale au travail. Lorsqu’une travailleuse subit de la violence à la maison, son milieu de travail s’en ressent. Jusqu’à maintenant, aucune recherche n’a été effectuée au Canada sur l’ampleur et les conséquences de la violence familiale au travail. Une nouvelle étude, débutant le 6 décembre, viendra combler cette lacune. Le Congrès du travail du Canada, en collaboration avec des chercheuses de l’Université Western Ontario, effectuera le premier sondage national sur les conséquences de la violence familiale au travail. En tant que syndicat, notre rôle est d’encourager les membres à répondre au questionnaire.
Mardi 19 Novembre 2013
Volume 42, Numéro 4, novembre 2013 - Lors d’une conférence de presse tenue le 16 octobre dernier, des membres des syndicats des postes et d’autres groupes se sont rassemblés devant une tirelire géante sur laquelle était écrit : « L’avenir de Postes Canada, c’est aussi les services bancaires ». Ils ont exigé la prestation de services financiers et bancaires dans les bureaux de poste.
Vendredi 16 Août 2013
(Volume 41, numéro 3, août 2013) Selon un sondage commandé par le STTP, la population appuie l’idée que Postes Canada tire des revenus de la prestation de services bancaires. Près de deux répondants sur trois (63 %) à un sondage mené par la firme Stratcom sont favorables à ce que Postes Canada offre de nouveaux services lucratifs, y compris des services financiers comme le paiement des factures, des services liés aux assurances et des services bancaires.
Mercredi 15 Mai 2013
Le STTP doit jouer un rôle actif et déterminant afin d’influencer l’orientation du service postal et le contexte politique dans lequel nous oeuvrons. Le présent numéro de Perspective fait le survol du travail qui s’impose à l’égard d’enjeux primordiaux, tels que l’attaque menée contre la formule Rand, la transformation postale, l’examen du Protocole du service postal canadien, l’expansion ou la réduction des services à Postes Canada et les prochaines élections fédérales. Ces enjeux intimement liés ont des répercussions sur nos emplois, nos collectivités et le service postal public. En tant que syndicat et en tant que travailleurs et travailleuses, nous devons militer en faveur d’un avenir où nos droits seront respectés, où les travailleurs et travailleuses seront traités avec dignité et respect et où les services publics seront valorisés et renforcés. Nous encourageons tous les membres à participer activement à ces campagnes.
Mardi 12 Mars 2013
Volume 41, Numéro 1, mars 2013 - Les membres de l’unité urbaine et les membres de l’unité des FFRS ont ratifié leur convention collective respective. Dans les deux cas, il a fallu de longues négociations pour en arriver à un règlement. Les négociations de l’unité urbaine se sont déroulées dans le cadre du processus de sélection de l’offre finale établi conformément à la loi de retour au travail imposée par le gouvernement Harper. La convention collective de l’unité des FFRS a été négociée sans l’intervention du gouvernement, mais la possibilité d’une loi de retour au travail a joué un rôle dans la décision du Syndicat de recommander son acceptation.
Mardi 26 Février 2013
Volume 15, numéro 1, mars 2013 - Voici le point de vue de trois consœurs du STTP qui participent activement au mouvement « Idle no more ». Il s’agit de Darlene Kaboni, de la Première nation de Wikwemikong, de Dodie Ferguson, de la Première nation de Cowessess, et de Diane Mitchell, originaire d’Ottawa et d’ascendance métisse. De quoi s’agit-il exactement? Le mouvement « Idle no more » a vu le jour en novembre dernier. Partout au pays, il a donné lieu à des initiatives originales et à des manifestations dénonçant la loi C-45 (loi budgétaire omnibus du gouvernement Harper), ainsi que plusieurs autres lois qui ont, elles aussi, une incidence sur l’environnement et les droits prévus dans les traités.

Appuyez la création d’une banque postale – téléchargez et signez la pétition

Le Canada a besoin d’une banque postale. Des milliers de municipalités rurales sont dépourvues de succursale bancaire, mais bon nombre d’entre elles ont un bureau de poste qui serait en mesure d’offrir des services financiers. De plus, près de deux millions de Canadiens et Canadiennes utilisent les services usuriers des prêteurs sur salaire et ont désespérément besoin d’une option de rechange. Une banque postale pourrait être la solution. Téléchargez et signez la pétition demandant au gouvernement qu’il exige de Postes Canada qu’elle offre des services bancaires postaux, et qu’elle se conforme à un mandat d’inclusion financière.

TÉLÉCHARGER LA PÉTITION