Nouvelles et activités

Share This

Questions des médias

Votre recherche

Par sujet

 

Calendrier des activités

Janvier 2020

18 jan - 19 jan
21 jan - 24 jan

 

 

Bureau national du STTP

377, rue Bank
Ottawa (Ontario)  K2P 1Y3
Canada

Tél. : (613) 236-7238
Téléc. : (613) 563-7861
TTY : (613) 236-9753

commentaires@cupw-sttp.org

Showing 41 - 50 of 408 results

Pages

Pages

Dernières nouvelles

Jeudi 6 Décembre 2018
Ottawa – Très tôt ce matin, nous avons appris que des syndicats et des citoyennes et citoyens ont dressé des lignes de piquetage devant l’établissement de traitement du courrier de Fredericton, au Nouveau-Brunswick, et à l’extérieur de l’aéroport, à Edmonton, en Alberta, pour dénoncer la loi de retour au travail imposée aux travailleuses et travailleurs des postes la semaine dernière et défendre le droit à la libre négociation collective. En solidarité avec les travailleurs et travailleuses des postes, les manifestants ont permis aux employées et employés de rentrer au travail, mais ont empêché le courrier de sortir de l’établissement.
Jeudi 6 Décembre 2018
Êtes-vous déjà allé en prison au nom de la justice? C’est ce qui vient d’arriver à six de nos amis et alliés. Austin Hiltz, Art Bouman, Justin Whitten, Brad Fougere, Darius Mirshahi et Tony Tracy ont été arrêtés le dimanche 2 décembre et détenus jusqu’au lendemain. Leur crime? Avoir manifesté pacifiquement à l’extérieur de l’établissement de traitement du courrier d’Halifax. Ils ont depuis été accusés de méfait et d’obstruction et comparaîtront en cour le 4 janvier prochain pour inscrire leur plaidoyer.
Mercredi 5 Décembre 2018
Ottawa – Très tôt ce matin, des syndicats et des citoyennes et citoyens d’Ottawa, en Ontario, ont dressé des lignes de piquetage devant l’établissement de traitement du courrier de l’avenue Sandford Fleming pour protester contre la loi de retour au travail imposée aux travailleuses et travailleurs des postes la semaine dernière et pour lutter en faveur du droit à la libre négociation collective. En solidarité avec les travailleurs et travailleuses des postes, les manifestants ont permis aux employées et employés de rentrer au travail, mais ont empêché le courrier de sortir de l’établissement.
Mardi 4 Décembre 2018
Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes a récemment déposé quatre griefs nationaux. Ces griefs contestent des violations à la convention collective de l’unité urbaine et à celle des FFRS.
Mardi 4 Décembre 2018
Ottawa – Ce matin, nous avons appris que des syndicats et des citoyennes et citoyens de London, en Ontario, ont dressé des lignes de piquetage devant l’établissement de traitement du courrier. En solidarité avec les travailleurs et travailleuses des postes, les manifestants ont permis aux employées et employés de rentrer au travail, mais ont empêché le courrier de sortir de l’établissement.
Lundi 3 Décembre 2018
Partout au pays, des alliés continuent de bloquer des installations de Postes Canada. Le mouvement syndical se fait entendre, haut et fort, pour appuyer les travailleuses et travailleurs des postes et défendre le droit à la libre négociation collective. À Toronto, des alliés ont bloqué le centre principal d’acheminement (Gateway) malgré une injonction et les menaces de la police. À Halifax, au cours de la fin de semaine, six personnes ont été arrêtées pour avoir bloqué l’établissement de traitement du courrier. Ce matin, nous avons appris qu’il y avait des lignes de piquetage à Ottawa, à Oshawa et à Hamilton. Ces actions se produisent après une fin de semaine de manifestations dans 27 villes du pays.
Vendredi 30 Novembre 2018
Après quasiment une année de négociations, plus de cinq semaines de grèves tournantes et l’adoption d’une loi anticonstitutionnelle, certains croyaient sans doute que la lutte était terminée. Pas du tout! Les choses ont évolué; les règles du jeu ont été mises à jour, et de nouveaux joueurs ont fait leur entrée sur le terrain.
Vendredi 30 Novembre 2018
Pour diffusion immédiate - Ottawa – Ce matin, nous avons appris que des syndicats et des citoyennes et citoyens de la Nouvelle-Écosse ont dressé des lignes de piquetage devant l’établissement de traitement du courrier d’Halifax. En solidarité avec les travailleurs et travailleuses des postes, les manifestants ont permis aux employées et employés de rentrer au travail, mais ont empêché le courrier de sortir de l’établissement pendant quelques heures. Une action semblable se déroule aussi à l’établissement postal d’Edmonton.
Jeudi 29 Novembre 2018
Selon la convention collective et la Loi canadienne sur les droits de la personne, l’employeur est tenu de prendre des mesures d’adaptation à l’intention des travailleuses et travailleurs, y compris celles exigées par la situation de famille. La convention collective urbaine renferme, à l’article 54, des dispositions sur les mesures d’adaptation liées aux restrictions physiques, mais nulle part elle ne fait mention de mesures d’adaptation liées à la situation de famille. La situation de famille, tout comme l’appartenance religieuse, l’âge ou le sexe, fait partie des motifs de discrimination interdits énumérés à l’article 5.01 des conventions collectives.
Jeudi 29 Novembre 2018
Pour diffusion immédiate - Ottawa – Ce matin, nous avons appris que des syndicats et des citoyennes et citoyens de l’Ontario ont dressé des lignes de piquetage devant l’établissement de traitement du courrier de Hamilton hier soir, et au bureau de poste de Tecumseh, à Windsor, ce matin. Solidaires des travailleurs et travailleuses des postes, les manifestants permettent à ces derniers de rentrer au travail, mais empêchent le courrier de sortir des installations.

Appuyez la création d’une banque postale – téléchargez et signez la pétition

Le Canada a besoin d’une banque postale. Des milliers de municipalités rurales sont dépourvues de succursale bancaire, mais bon nombre d’entre elles ont un bureau de poste qui serait en mesure d’offrir des services financiers. De plus, près de deux millions de Canadiens et Canadiennes utilisent les services usuriers des prêteurs sur salaire et ont désespérément besoin d’une option de rechange. Une banque postale pourrait être la solution. Téléchargez et signez la pétition demandant au gouvernement qu’il exige de Postes Canada qu’elle offre des services bancaires postaux, et qu’elle se conforme à un mandat d’inclusion financière.

TÉLÉCHARGER LA PÉTITION