Nouvelles et activités

Share This

Questions des médias

 

Calendrier des activités

Janvier 2020

21 jan - 24 jan

 

 

Bureau national du STTP

377, rue Bank
Ottawa (Ontario)  K2P 1Y3
Canada

Tél. : (613) 236-7238
Téléc. : (613) 563-7861
TTY : (613) 236-9753

commentaires@cupw-sttp.org

Showing 1 - 2 of 2 results

Dernières nouvelles

Vendredi 11 Juillet 2014
Diffusion immédiate OTTAWA – Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) réagit avec colère à la nouvelle publiée aujourd’hui selon laquelle le Cabinet du premier ministre a récemment commandé une étude sur la privatisation du service postal public dans d’autres pays. « Depuis le début, nous soupçonnons les conservateurs de s’intéresser à la privatisation de Postes Canada », déclare Denis Lemelin, président national du STTP. « Ils commencent par convaincre la population que le service postal connaît des difficultés, puis ils le vendent à rabais. S’il y a privatisation, la population perdra un service public à la fois important et précieux. Nous allons tout faire pour empêcher la privatisation de Postes Canada, » d’ajouter ce dernier.
Mercredi 30 Avril 2014
Pour diffusion immédiate OTTAWA – Selon un nouveau sondage, la privatisation de la Société canadienne des postes suscite peu d’intérêt parmi les Canadiens et Canadiennes. Près de deux tiers (64,4 %) des répondants s’opposent à la privatisation de la société d’État. Des sondages menés au cours des 20 dernières années avaient produit des résultats similaires. « La population a toujours rejeté la privatisation du service postal, affirme Denis Lemelin, président national du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes. Pendant de nombreuses années, leur opposition a tenu en échec les gouvernements favorables à la privatisation, mais elle ne suffira peut-être pas à faire reculer le gouvernement Harper. »

Appuyez la création d’une banque postale – téléchargez et signez la pétition

Le Canada a besoin d’une banque postale. Des milliers de municipalités rurales sont dépourvues de succursale bancaire, mais bon nombre d’entre elles ont un bureau de poste qui serait en mesure d’offrir des services financiers. De plus, près de deux millions de Canadiens et Canadiennes utilisent les services usuriers des prêteurs sur salaire et ont désespérément besoin d’une option de rechange. Une banque postale pourrait être la solution. Téléchargez et signez la pétition demandant au gouvernement qu’il exige de Postes Canada qu’elle offre des services bancaires postaux, et qu’elle se conforme à un mandat d’inclusion financière.

TÉLÉCHARGER LA PÉTITION