Nouvelles et activités

Share This

Questions des médias

Votre recherche

 

Calendrier des activités

Novembre 2019

 

 

Bureau national du STTP

377, rue Bank
Ottawa (Ontario)  K2P 1Y3
Canada

Tél. : (613) 236-7238
Téléc. : (613) 563-7861
TTY : (613) 236-9753

commentaires@cupw-sttp.org

Showing 1 - 10 of 25 results

Pages

Pages

Dernières nouvelles

Samedi 27 Août 2016
Postes Canada a rendu public son rapport financier du deuxième trimestre de 2016, et les résultats sont porteurs de bonnes nouvelles pour les travailleurs et travailleuses des postes et le grand public. En effet, le rapport révèle que, même sans hausse de tarif du courrier, Postes Canada affiche des revenus d’exploitation record. Le rapport fait également état des meilleurs résultats financiers de la Société depuis 2010. Tout indique que 2016 sera une année très rentable, et ce, malgré les efforts déployés par la direction en juin dernier pour inciter fortement les grands utilisateurs postaux à ne pas utiliser le service postal public parce qu’elle prévoyait déclencher un lock-out.
Mercredi 17 Août 2016
La fin de notre mandat de grève approche à grand pas, et que fait Postes Canada? Elle attend. Se contente-t-elle tout simplement de se croiser les bras pour voir ce que nous allons faire le 25 août? Espère-t-elle le déclenchement d’activités de grève pour pouvoir ensuite nous mettre en lock-out? Désire-t-elle négocier de nouvelles conventions collectives, ou préfère-t-elle plutôt qu'on se livre bataille?
Vendredi 12 Août 2016
De nombreuses questions nous ont été posées sur l’application du Code canadien du travail à notre situation actuelle. Comme vous le savez, nous avons tenu un vote de grève, et le mandat de grève est valide durant 60 jours. Cette période de 60 jours prendra fin le 25 août prochain. Quelles seront alors nos options?
Jeudi 11 Août 2016
Nous avons tenu des rassemblements pour montrer au gouvernement et à Postes Canada que nous sommes prêts à faire valoir nos revendications.
Lundi 11 Juillet 2016
Les négociations se poursuivent en vue de conclure de nouvelles conventions collectives pour l’unité des FFRS et l’unité urbaine. Les parties travaillent de longues heures pour atteindre cet objectif. Depuis le tout début, le STTP demeure résolu à négocier des conventions collectives équitables, et il se réjouit de voir que Postes Canada partage maintenant cette perspective. Le STTP n’a aucune intention de remettre un préavis de 72 heures.
Dimanche 10 Juillet 2016
Le Syndicat continue de s’opposer à l’arbitrage de différend. Comme nous l’avons mentionné dans des bulletins précédents, le Syndicat s’est opposé à la loi injuste et inconstitutionnelle qui nous a privés du droit à la libre négociation collective en 2011 et nous avons obtenu gain de cause. Il serait insensé de renoncer à ce droit.
Samedi 9 Juillet 2016
Le 7 juillet, Postes Canada a remis au Syndicat un nouveau préavis de lock-out de 72 heures. Ce préavis se termine le lundi 11 juillet à minuit une minute. Postes Canada prétend vouloir négocier, mais elle refuse de modifier sa position sur nos principales revendications. Va-t-elle continuer d’émettre des préavis de 72 heures? Dans de nombreux endroits au pays, Postes Canada a commencé à réduire au strict minimum les heures de travail des travailleuses et travailleurs à temps partiel du groupe 1 et à désactiver les cartes d’accès. Qu’arrivera-t-il lundi? Seul le temps le dira.
Vendredi 8 Juillet 2016
Pour diffusion immédiate - OTTAWA – Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) propose à la direction de Postes Canada une période de réflexion de 30 jours, ce qui réglerait les problèmes d’« incertitude » liés à la livraison du courrier et donnerait aux négociations une chance de parvenir à un règlement. « Nos membres, leurs familles et l’ensemble de la population canadienne ne devraient pas avoir à vivre avec cette menace de lock-out, surtout qu’il est question d’un service public rentable. Les travailleuses et travailleurs des postes veulent travailler et la population veut savoir qu’elle peut utiliser le service postal sans inquiétude », explique Mike Palecek, président national du STTP.
Vendredi 8 Juillet 2016
En pratique, Postes Canada a refusé la proposition du STTP d’une période de réflexion de 30 jours pour régler les problèmes d’« incertitude » liés à la livraison du courrier et donner aux négociations une chance de parvenir à un règlement. La direction propose plutôt la tenue d’un arbitrage obligatoire qui commencerait dans 30 jours. Si Postes Canada a la garantie qu’il y aura un processus d’arbitrage dans 30 jours, elle continuera simplement d’émettre des ultimatums et de se servir de ce délai pour préparer ses présentations en vue de l’arbitrage. C’est une perspective que le Syndicat n’est pas prêt d’accepter.
Mardi 5 Juillet 2016
OTTAWA – Postes Canada vient d’aviser cinquante mille travailleuses et travailleurs canadiens qu’elle compte les envoyer dans la rue, sans salaire, pour tenter de leur imposer des concessions.

Appuyez la création d’une banque postale – téléchargez et signez la pétition

Le Canada a besoin d’une banque postale. Des milliers de municipalités rurales sont dépourvues de succursale bancaire, mais bon nombre d’entre elles ont un bureau de poste qui serait en mesure d’offrir des services financiers. De plus, près de deux millions de Canadiens et Canadiennes utilisent les services usuriers des prêteurs sur salaire et ont désespérément besoin d’une option de rechange. Une banque postale pourrait être la solution. Téléchargez et signez la pétition demandant au gouvernement qu’il exige de Postes Canada qu’elle offre des services bancaires postaux, et qu’elle se conforme à un mandat d’inclusion financière.

TÉLÉCHARGER LA PÉTITION