Nouvelles et activités

Share This

Questions des médias

Par type

 

Calendrier des activités

Décembre 2019

9 déc - 13 déc

 

 

Bureau national du STTP

377, rue Bank
Ottawa (Ontario)  K2P 1Y3
Canada

Tél. : (613) 236-7238
Téléc. : (613) 563-7861
TTY : (613) 236-9753

commentaires@cupw-sttp.org

Showing 11 - 20 of 32 results

Pages

Pages

Dernières nouvelles

Jeudi 4 Août 2016
MONTRÉAL - Le 6 août prochain, les travailleurs et travailleuses des postes et de nombreux alliés manifesteront devant le bureau de circonscription du premier ministre Trudeau, à Montréal, pour exiger des pensions convenables, l’équité salariale et un service postal public viable.
Mercredi 13 Juillet 2016
Pour diffusion immédiate - OTTAWA - Dans le cadre des négociations entre le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) et Postes Canada, l’équité salariale et le régime de retraite font les manchettes, mais le STTP tient à souligner que d’autres dossiers sont aussi sur la table de négociation, dont la mise sur pied d’une banque postale, une idée que le lobby des grandes banques vient tout juste de rejeter.
Vendredi 8 Juillet 2016
Pour diffusion immédiate - OTTAWA – Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) propose à la direction de Postes Canada une période de réflexion de 30 jours, ce qui réglerait les problèmes d’« incertitude » liés à la livraison du courrier et donnerait aux négociations une chance de parvenir à un règlement. « Nos membres, leurs familles et l’ensemble de la population canadienne ne devraient pas avoir à vivre avec cette menace de lock-out, surtout qu’il est question d’un service public rentable. Les travailleuses et travailleurs des postes veulent travailler et la population veut savoir qu’elle peut utiliser le service postal sans inquiétude », explique Mike Palecek, président national du STTP.
Vendredi 8 Juillet 2016
Pour diffusion immédiate - OTTAWA - Les travailleuses et travailleurs des postes, qui font actuellement face à une menace de lock-out, sont soulagés de constater que la direction de Postes Canada a reconnu la valeur de leur proposition qui consiste à respecter une trêve de 30 jours pour poursuivre les négociations et veiller à ce que le système postal continue d’acheminer le courrier. Ils rejettent toutefois la proposition patronale voulant qu’ils renoncent à leur droit de négocier collectivement une fois la trêve terminée. Il s’agit selon eux d’une pilule empoisonnée qui ne devrait pas faire partie de l’équation.
Jeudi 7 Juillet 2016
Pour diffusion immediate - OTTAWA - Les travailleuses et travailleurs des postes ont poliment rejeté la suggestion faite par la ministre fédérale du Travail, MaryAnn Mihychuk, de soumettre à l’arbitrage obligatoire ses négociations avec Postes Canada, affirmant qu’il s’agit d’une question de principe. « Nous lui sommes reconnaissants de son offre d’aide, mais le principe d’un salaire égal pour un travail de valeur égale est garanti par la loi. Il ne s’agit pas d’un avantage pouvant être accordé ou refusé par un arbitre », affirme Mike Palecek, président national du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes.
Mardi 5 Juillet 2016
OTTAWA – Postes Canada vient d’aviser cinquante mille travailleuses et travailleurs canadiens qu’elle compte les envoyer dans la rue, sans salaire, pour tenter de leur imposer des concessions.
Lundi 4 Juillet 2016
OTTAWA - Les travailleurs et travailleuses des postes demeurent résolus à obtenir le meilleur service postal public pour la population et les entreprises canadiennes. Nous voulons conclure une entente qui nous permet d’innover de sorte que le service postal s’adapte à l’évolution des communications tout en continuant de fournir des services postaux accessibles sur lesquels peuvent compter les gens partout au pays.
Mercredi 29 Juin 2016
Pour diffusion immédiate - OTTAWA - Le président-directeur général de Postes Canada, Deepak Chopra, a officiellement rejeté la lettre du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) dans laquelle il lui demande de reporter de deux semaines l’échéance d’un lockout, fixée au 2 juillet. Il semble que la société d’État, financièrement rentable, se prépare à un lockout au beau milieu de l’examen du service postal, ce qui causera un tort irréparable au processus.
Mardi 28 Juin 2016
OTTAWA - Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) demande à la direction de Postes Canada de consentir à une prolongation de deux semaines de la période de réflexion qui, autrement, prendra fin le 2 juillet. À ce moment, selon le Syndicat, Postes Canada pourrait mettre ses employées et employés en lock-out ou les forcer à débrayer en apportant des changements punitifs à leurs conditions de travail, puisque la convention collective de ces derniers ne sera alors plus en vigueur.
Mardi 14 Juin 2016
Pour diffusion immédiate - OTTAWA – Les travailleuses et travailleurs des postes des unités de négociation rurales et urbaines ont signé un protocole d’entente avec Postes Canada aux termes duquel ils s’engagent à livrer les chèques de pension et d’aide sociale et à veiller à ce qu’aucun animal vivant ne demeure coincé dans le système postal advenant une interruption du service postal en raison d’un conflit de travail.

Appuyez la création d’une banque postale – téléchargez et signez la pétition

Le Canada a besoin d’une banque postale. Des milliers de municipalités rurales sont dépourvues de succursale bancaire, mais bon nombre d’entre elles ont un bureau de poste qui serait en mesure d’offrir des services financiers. De plus, près de deux millions de Canadiens et Canadiennes utilisent les services usuriers des prêteurs sur salaire et ont désespérément besoin d’une option de rechange. Une banque postale pourrait être la solution. Téléchargez et signez la pétition demandant au gouvernement qu’il exige de Postes Canada qu’elle offre des services bancaires postaux, et qu’elle se conforme à un mandat d’inclusion financière.

TÉLÉCHARGER LA PÉTITION