Nouvelles et activités

Share This

Questions des médias

Votre recherche

 

Calendrier des activités

Septembre 2019

There are no events for this month. Please select another month.

 

 

Bureau national du STTP

377, rue Bank
Ottawa (Ontario)  K2P 1Y3
Canada

Tél. : (613) 236-7238
Téléc. : (613) 563-7861
TTY : (613) 236-9753

commentaires@cupw-sttp.org

Showing 1 - 3 of 3 results

Dernières nouvelles

Lundi 25 Novembre 2013
Bruxelles, Ottawa et Montréal – Alors que les délégations européennes et canadiennes se retrouvent aujourd'hui à Bruxelles pour poursuivre la négociation d'un chapitre portant sur la protection de l'investissement dans l'Accord économique et commercial global (AÉCG), les groupes de la société civile transatlantique exigent que ce chapitre soit entièrement retiré, considérant ce dernier comme un affront à la démocratie, une attaque envers l’indépendance du système judiciaire, ainsi qu’une menace pour le changement climatique et notre environnement.
Vendredi 18 Octobre 2013
Le gouvernement fédéral vient de conclure une entente avec l’Union européenne (UE) au sujet de l’Accord économique et commercial global (AÉCG). Selon un document ayant fait l’objet d’une fuite, l’AÉCG ne protège les services postaux qu’en partie. D’après les informations récentes, l’entente pourrait également : • limiter injustement la façon dont les gouvernements locaux dépensent les fonds publics et interdire les politiques d’« achat local »; • ajouter jusqu’à trois milliards de dollars au coût des médicaments; • augmenter le déficit commercial du Canada avec l’Europe, ce qui pourrait entraîner de nombreuses pertes d’emplois; • nuire aux protections en matière de soins de santé et de culture; • créer des pressions en vue de privatiser davantage les systèmes d’approvisionnement en eau des municipalités, les systèmes de transport en commun et les ressources énergétiques; • permettre aux sociétés européennes de recourir aux dispositions relatives au règlement des différends entre États et investisseurs pour contester les lois, les politiques et les programmes canadiens, y compris les mesures environnementales et les services de soins de santé.
Jeudi 20 Juin 2013
Les médias rapportent que le gouvernement fédéral a accepté, dans le cadre des négociations de l’Accord économique et commercial global (AÉCG) entre les Canada et l’Union européenne, de donner aux entreprises européennes un accès accru aux marchés des postes canadiens. L’expression « accès aux marchés » est utilisée dans le domaine des accords commerciaux pour parler des conditions liées à l’entrée sur un marché donné, comme la réglementation et les procédures douanières et tarifaires. Toutefois, il s’agit habituellement de permettre un accès plus important aux marchés. Vous vous souviendrez peut-être qu’en 2010, le gouvernement a accru l’accès au marché des postes en procédant à la déréglementation des lettres du régime international. Il est possible qu’il se soit engagé, aux termes de l’AÉCG, à maintenir la déréglementation des lettres du régime international, ce qui empêcherait tout gouvernement futur d’annuler cette mesure. Le STTP a écrit à Steve Verheul, négociateur en chef du Canada pour les négociations de l’AÉCG, pour lui demander un compte rendu des derniers développements relatifs aux négociations. Nous essayons aussi d’organiser une réunion avec lui.

Appuyez la création d’une banque postale – téléchargez et signez la pétition

Le Canada a besoin d’une banque postale. Des milliers de municipalités rurales sont dépourvues de succursale bancaire, mais bon nombre d’entre elles ont un bureau de poste qui serait en mesure d’offrir des services financiers. De plus, près de deux millions de Canadiens et Canadiennes utilisent les services usuriers des prêteurs sur salaire et ont désespérément besoin d’une option de rechange. Une banque postale pourrait être la solution. Téléchargez et signez la pétition demandant au gouvernement qu’il exige de Postes Canada qu’elle offre des services bancaires postaux, et qu’elle se conforme à un mandat d’inclusion financière.

TÉLÉCHARGER LA PÉTITION