Nouvelles et activités

Share This

Questions des médias

Par sujet

 

Calendrier des activités

Janvier 2020

18 jan - 19 jan
21 jan - 24 jan

 

 

Bureau national du STTP

377, rue Bank
Ottawa (Ontario)  K2P 1Y3
Canada

Tél. : (613) 236-7238
Téléc. : (613) 563-7861
TTY : (613) 236-9753

commentaires@cupw-sttp.org

Showing 51 - 60 of 183 results

Pages

Vendredi 9 Novembre 2018
Samedi 10 Novembre 2018
Samedi 10 Novembre 2018
Mercredi 14 Novembre 2018

Pages

Dernières nouvelles

Lundi 12 Novembre 2018

Après de nombreuses tentatives pour résoudre les nombreuses questions en litige, dont le règlement est pourtant indispensable à des conventions col

Samedi 10 Novembre 2018

Les parties continuent de travailler avec le médiateur, Morton Mitchnick.

Samedi 10 Novembre 2018

Courage, concentration et patience! Nous sommes confrontés à un pouvoir énorme et à une culture opérationnelle qui nous exploite.

Vendredi 9 Novembre 2018
Le Syndicat continue de travailler d’arrache-pied, avec l’aide du médiateur, M. Morton Mitchnick, pour faire avancer les négociations. Le comité de négociation a présenté à M. Mitchnick toutes vos principales revendications et lui a expliqué en détail pourquoi il importe de régler ces questions.
Vendredi 9 Novembre 2018
Les parties continuent de travailler avec le médiateur - Pour diffusion immédiate - Ottawa – Aujourd’hui, les grèves tournantes déclenchées par le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) se sont déplacées dans le Nord. Les membres des sections locales de Whitehorse (Yukon), de Labrador City et de Goose Bay (Terre-Neuve-et-Labrador) ont dressé leurs toutes premières lignes de piquetage. Ils se sont ainsi joints aux membres de sections locales de la Colombie-Britannique, de l’Ontario et du Québec, qui ont pour leur part débrayé hier soir et ce matin.
Jeudi 8 Novembre 2018
Jeudi 8 Novembre 2018
Comment s’appliquera l’interdiction de travailler des heures supplémentaires durant la longue fin de semaine Huit heures, un point c’est tout! L’interdiction de travailler des heures supplémentaires s’applique chaque fois que le travail à exécuter serait normalement rémunéré à un taux majoré, y compris les jours fériés (le Jour du Souvenir est donc visé par l’interdiction de travailler des heures supplémentaires). L’interdiction n’empêche pas les travailleurs et travailleuses à temps partiel et temporaires de travailler jusqu’à huit heures par jour, 40 heures par semaine.
Jeudi 8 Novembre 2018
Ottawa – D’autres membres du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) en Ontario, au Québec, en Nouvelle-Écosse et en Colombie-Britannique ont débrayé ce matin dans le cadre de la troisième semaine de grèves tournantes aux postes. En tout, un peu plus de 2 300 travailleuses et travailleurs des postes se trouvent sur les lignes de piquetage.
Mercredi 7 Novembre 2018
Aujourd’hui, la ministre du Travail, Patty Hajdu, a prolongé le mandat de M. Morton Mitchnick à titre de médiateur, pour une période de 4 jours, pour aider les parties à conclure des conventions collectives négociées. Votre comité de négociation travaillera avec M. Mitchnick dans le but d’obtenir les améliorations nécessaires à nos conventions collectives.
Mercredi 7 Novembre 2018
1 300 travailleurs et travailleuses des postes sur les lignes de piquetage - Pour diffusion immédiate - Ottawa – Les membres du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) des sections locales de Belleville, Cornwall, Kingston, Brockville et Lindsay, en Ontario, ont débrayé ce matin à 8 h (heure de l’Est). Ils se sont ainsi joints aux membres de la section locale de Haut-du-Lac, au Québec, qui ont débrayé à 6 h ce matin (heure de l’Est), et aux membres des sections locales d’Acadie-Bathurst, Campbellton, Edmunston, Fredericton, Miramichi, St. Stephen et Woodstock, au Nouveau-Brunswick, qui ont, pour leur part, débrayé à 6 h (heure de l’Atlantique).

Appuyez la création d’une banque postale – téléchargez et signez la pétition

Le Canada a besoin d’une banque postale. Des milliers de municipalités rurales sont dépourvues de succursale bancaire, mais bon nombre d’entre elles ont un bureau de poste qui serait en mesure d’offrir des services financiers. De plus, près de deux millions de Canadiens et Canadiennes utilisent les services usuriers des prêteurs sur salaire et ont désespérément besoin d’une option de rechange. Une banque postale pourrait être la solution. Téléchargez et signez la pétition demandant au gouvernement qu’il exige de Postes Canada qu’elle offre des services bancaires postaux, et qu’elle se conforme à un mandat d’inclusion financière.

TÉLÉCHARGER LA PÉTITION