Nouvelles et activités

Share This

Questions des médias

 

Calendrier des activités

 

 

Bureau national du STTP

377, rue Bank
Ottawa (Ontario)  K2P 1Y3
Canada

Tél. : (613) 236-7238
Téléc. : (613) 563-7861
TTY : (613) 236-9753

commentaires@cupw-sttp.org

Showing 1 - 10 of 20 results

Pages

Pages

Dernières nouvelles

Vendredi 24 Mai 2019

Les paiements de salaires rétroactifs ordonnés dans le cadre de la décision en matière d’équité salaire seront versés conformément au calendrier pr

Vendredi 23 Novembre 2018
Les membres du comité de mise en œuvre de l’équité salariale se sont réunis avec les représentants de Postes Canada pour établir l’échéancier des paiements que la Société est tenue de verser aux FFRS. Ces paiements seront versés sous forme de montants forfaitaires.
Jeudi 15 Novembre 2018
Postes Canada déclare aux médias qu’elle propose la « sécurité d’emploi ». Ce qu’elle propose n’est pas une véritable sécurité d’emploi pour les FFRS dont le poste risque d’être supprimé.
Lundi 29 Octobre 2018
Plus tôt cette année, une arbitre a conclu que les factrices et facteurs ruraux et suburbains (FFRS) effectuent un travail de valeur égale à celui des factrices et facteurs en milieu urbain. Toutefois, il reste encore de nombreuses questions à régler pour que les FFRS bénéficient véritablement de conditions de travail et de droits égaux.
Vendredi 21 Septembre 2018
Déclaration du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes suite à la décision finale sur l’équité salariale de l’arbitre Maureen Flynn – Pour diffusion immédiate – Ottawa – Les factrices et facteurs ruraux et suburbains (FFRS) ont finalement obtenu gain de cause dans leur longue bataille pour l’équité salariale. La décision finale de l’arbitre Flynn confirme que Postes Canada doit mettre fin à l’injustice économique subie par les FFRS. « Après des années de bataille, nous sommes heureux qu’on reconnaisse enfin l’existence d’une profonde injustice à Postes Canada », a déclaré Nancy Beauchamp, membre du comité de l’équité salariale.
Jeudi 20 Septembre 2018

Aujourd’hui, l’arbitre Maureen Flynn a rendu une décision finale sur l’équité salariale. En voici les grandes lignes : 

Vendredi 7 Septembre 2018
Le comité de négociation a analysé l’offre globale visant l’unité des FFRS que l’employeur lui a remise le 7 septembre en après-midi. Cette première offre globale passe sous silence de nombreux enjeux majeurs et comprend beaucoup de propositions inacceptables.
Vendredi 7 Septembre 2018
Cet après-midi, Postes Canada nous a remis des offres globales : une destinée à l’unité urbaine, et une autre, à l’unité des FFRS. Elle a ajouté que ce ne sont pas des offres finales et qu’il s’agit de propositions visant à faire avancer les discussions en vue d’un règlement.
Jeudi 6 Septembre 2018
Les enjeux qui n’ont pas fait l’objet d’une entente lors de la période de médiation entre les parties (voir bulletin no 394 [ https://www.sttp.ca/fr/fin-de-la-m%C3%A9diation-sur-l%E2%80%99%C3%A9quit... ]) se retrouvent devant l’arbitre Flynn, qui devra rendre une décision finale sur chacun d’eux.
Vendredi 6 Juillet 2018
Postes Canada refuse de mener de véritables négociations, et elle ne fait aucun cas des préoccupations des travailleurs et travailleuses des postes, qui fournissent un service public de qualité. Aujourd’hui, la section locale de Fredericton-Oromocto a décidé d’exprimer toute la solidarité qui unit ses membres. Durant l’étape de conciliation, les sections locales doivent utiliser leur force collective pour convaincre le gouvernement de mener des négociations visant à régler les problèmes actuels et à assurer l’avenir du service postal public. Merci aux membres de la section locale de Fredericton-Oromocto et au confrère Nickerson, président de la section locale!

Appuyez la création d’une banque postale – téléchargez et signez la pétition

Le Canada a besoin d’une banque postale. Des milliers de municipalités rurales sont dépourvues de succursale bancaire, mais bon nombre d’entre elles ont un bureau de poste qui serait en mesure d’offrir des services financiers. De plus, près de deux millions de Canadiens et Canadiennes utilisent les services usuriers des prêteurs sur salaire et ont désespérément besoin d’une option de rechange. Une banque postale pourrait être la solution. Téléchargez et signez la pétition demandant au gouvernement qu’il exige de Postes Canada qu’elle offre des services bancaires postaux, et qu’elle se conforme à un mandat d’inclusion financière.

TÉLÉCHARGER LA PÉTITION