Préoccupations au sujet de l’examen de Postes Canada

Share This

Jeudi 14 Juillet 2016

PAR LA POSTE ET PAR COURRIEL

Judy Foote Ministre des Services publics et de l’Approvisionnement
11, rue Laurier
Phase 111, Place du Portage
Gatineau (Québec) K1A 0S5

Objet : Préoccupations au sujet de l’examen de Postes Canada

Madame la Ministre,

Nous croyons comprendre que le greffier du Comité permanent des opérations gouvernementales et des prévisions budgétaires a demandé aux membres du comité de l’examen de Postes Canada de lui fournir une liste de témoins qui devraient comparaître dans le cadre des consultations publiques, qui auront lieu cet automne.

Il semble que les membres du comité de l’examen aient reçu, le 13 juillet, une demande leur indiquant de faire parvenir une liste de témoins au plus tard le 19 juillet. Ce délai n’est pas raisonnable. De plus, il faudrait savoir si, à part les membres du comité de l’examen, d’autres personnes seront autorisées à proposer des témoins, et à ce sujet, la demande n’est pas claire.

En mai dernier, quand vous avez annoncé la tenue de l’examen de Postes Canada, vous avez indiqué qu’il serait différent des examens précédents. Vous avez déclaré que cet examen serait tout à fait transparent et qu’il s’appuierait sur des preuves afin de permettre une prise de décisions éclairées. Vous avez également déclaré que votre gouvernement souhaitait entendre la population exprimer ses besoins et ses attentes en matière de service postal, que la population devait pouvoir faire connaître son opinion sur les décisions majeures quant à l’avenir de Postes Canada.

Je dois dire que, jusqu’à présent, l’examen n’est pas aussi ouvert et transparent que nous l’aurions souhaité. Par ailleurs, il est difficile pour la population de faire connaître son opinion, car la plupart des gens ne savent même pas qu’un examen est en cours.

Le processus et les échéances de la deuxième étape de l’examen (comité parlementaire) sont très peu connus. Nous savons où le comité se rendra, mais nous ignorons comment la population pourra exprimer son opinion. Rien n’est indiqué à ce sujet sur le site Web de l’examen de Postes Canada ni sur la page Web du Comité permanent des operations gouvernementales et des prévisions budgétaires.

De plus, lors de la première étape (groupe de travail), le site Web de l’examen de Postes Canada n’indiquait rien sur les échéances, et ce, jusqu’à ce que les gens se mettent à poser des questions à ce sujet. Les échéances ont finalement été ajoutées à la page Web du groupe de travail, mais non à l’infographie expliquant le processus de l’examen et figurant sur la page d’accueil du site Web de l’examen.

Par souci d’une ouverture et d’une transparence accrues, le Syndicat aimerait que le processus de la deuxième étape figure le plus tôt possible sur le site Web de l’examen de Postes Canada, et qu’il précise les dates d’échéance et tout autre renseignement essentiel (par exemple : type de consultations, attentes par rapport aux témoins, longueur des mémoires, etc.). Il sera difficile pour la population de faire connaître son opinion si elle n’est pas au courant de la tenue de consultations, ou si elle n’est informée que quelques semaines à l’avance de la tenue de telles consultations dans sa région. Nous aimerions savoir ce que le gouvernement entend faire pour que la population soit davantage au courant de la tenue d’un examen de Postes Canada.

Il me tarde de connaître les mesures que vous apporterez à ce dossier très important.

Recevez, Madame la Ministre, mes meilleures salutations.

Mike Palecek
Président national


cc :

Comité exécutif national du STTP
Comités exécutifs régionaux du STTP
Permanentes et permanents syndicaux nationaux du STTP Permanentes et permanents syndicaux régionaux du STTP
Spécialistes du STTP
Coordonnateurs et coordonnatrices de campagne du STTP
Comité de négociation du STTP
Karine Trudel, députée
Erin Weir, député
Louis Plamondon, député
Steven Blaney, député
Elizabeth May, députée