Sherbrooke touchée par la grève tournante

Share This

Jeudi 25 Octobre 2018

Un peu plus de 300 travailleurs et travailleuses des postes de Sherbrooke se joignent au mouvement de grève 

Pour diffusion immédiate

Ottawa – Les membres du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) de la section locale de Sherbrooke (Qc) ont débrayé à 4 h, HE, le jeudi 25 octobre, entamant ainsi la quatrième journée de grève tournante au pays.

Les travailleurs et travailleuses de la section locale de Toronto sont de retour au travail depuis minuit, tandis que ceux de Kelowna (C.-B.) restent sur les lignes de piquetage.

« Nos membres préfèreraient être au travail plutôt que sur la ligne de piquetage, mais Postes Canada ne nous laisse pas le choix », a déclaré Mike Palecek, président national du STTP. « Postes Canada doit se présenter à la table de négociation et accepter de discuter des questions importantes, comme la santé et la sécurité, l'égalité pour les FFRS et la fin du travail précaire. »

Hier, Mme Patty Hajdu, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail, a nommé un médiateur spécial pour aider le STTP et Postes Canada à conclure une entente. Le STTP travaillera de concert avec le médiateur spécial pour obtenir les améliorations qui doivent être apportées aux conventions collectives.

-30-

Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquer avec : 

Emilie Tobin, service des communications du STTP, 613-882-2742 ou

media@cupw-sttp.org (anglais)

Lise-Lyne Gélineau, présidente, section locale de Montréal du STTP, 514-914-0350

ou lise‑lyne.gelineau@sttpmtl.com (français).