Solidarité avec la communauté LGBTQ : Briser le silence

Share This

Vendredi 15 Mai 2020
2019-2023/134

Le 17 mai, nous joignons notre voix à celle de 130 autres pays pour souligner la Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie.

La communauté LGBTQ est sans cesse l’objet d’injustices systémiques, et il est de notre devoir de ne pas l’oublier. Le thème de cette année, « Briser le silence » [1], a été choisi pour rappeler que, durant une grande partie de leur vie, les personnes LGBTQ ont éprouvé de la honte, ont été stigmatisées et ont été contraintes de cacher leur vie sexuelle, leur identité de genre ou leurs caractéristiques sexuelles.  

Nous devons faire tomber les barrières qui empêchent l’accès aux soins de santé et qui augmentent l’isolement social et économique, déjà très grand. Regroupons-nous pour exprimer notre solidarité envers nos consœurs, confrères et camarades LGBTQ. L’année 2020 est celle de la parole, haut et fort, pour permettre aux gens de raconter leur histoire et d’occuper la place qui leur revient.  

Le STTP sait qu’en raison de la crise sanitaire actuelle, des membres de la communauté LGBTQ risquent de ressentir encore plus de stress et d’anxiété. L’Organisation mondiale de la santé a cessé de classer l’homosexualité dans la catégorie des maladies mentales uniquement en 1990. Et la Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie n’est célébrée que depuis 2004 à l’échelle mondiale. Malheureusement, il existe encore des pays où les gens sont attaqués et même tués en raison de leur identité sexuelle et de genre. Compte tenu des nombreux enjeux qui nous attendent, nous devons faire front commun en signe de solidarité avec la communauté LGBTQ dans sa lutte pour le respect des droits de la personne.     

Ensemble, soyons de meilleurs alliés. Cherchons sans relâche à nous informer et à nous faire entendre pour défendre les droits de la communauté LGBTQ. Il reste bien sûr énormément à faire, mais pour continuer la lutte, nous devons nous inspirer et tirer des enseignements de la fierté et de la résilience de cette communauté. Voilà pourquoi nous avons négocié, dans nos conventions collectives, des dispositions qui empêchent toute discrimination fondée sur l’orientation sexuelle, l’expression de genre et l’identité de genre. Nous encourageons les membres à s’entraider et à toujours chercher du soutien lorsqu’ils en ont besoin. Causer du tort à l’un d’entre nous, c’est faire du tort à tous.

Malgré la distanciation physique, nous devons demeurer en communication. Cette année, de nombreuses  activités virtuelles auront lieu un peu partout dans le monde. La situation actuelle n’empêchera toutefois pas le mouvement de se déployer avec toute sa force, sa puissance et sa fierté.  

Malgré l’isolement d’un grand nombre d’entre nous à cause de la pandémie, de nombreuses activités virtuelles auront lieu le 17 mai : 

  • Canada et Québec :

https://may17.org/2020-country-page-canada/

  • Ailleurs dans le monde :

https://may17.org/events-announced-on-all-continents-for-may-17-idahotb-idahobit-2020/

  • Idées d’activités en période de confinement :

https://may17.org/dont-give-up-the-fight-ideas-for-action-under-lockdown/



[1]
 https://may17.org/2020-theme-elected-breaking-the-silence/


Solidarité,


Jan Simpson
Présidente nationale