Winnipeg, dernière en liste à être touchée par la grève aux postes

Share This

Dimanche 28 Octobre 2018

Plus de 1 500 travailleurs et travailleuses des postes s'apprêtent à débrayer cette nuit

Pour diffusion immédiate

Ottawa – Les membres du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) de la section locale de Winnipeg (Manitoba) vont débrayer à compter de 22 h (HC), le dimanche 28 octobre.

Les travailleuses et travailleurs des postes des sections locales des Îles-de-la-Madeleine (Québec) et de Niagara Falls (Ontario) demeurent sur les lignes de piquetage. 

Les travailleuses et travailleurs des postes de la section locale de Sudbury sont retournés au travail samedi soir, et ceux de la section locale de Vancouver l'ont fait à minuit une minute (HP) dimanche matin, après plus de deux jours de grève.

« Au cours de dix dernières années, les conditions de travail de nos membres se sont détériorées et bon nombre d'entre eux sont surchargés et ont très peu de temps libre à consacrer à leur famille », explique Mike Palecek, président national du STTP. « Ça ne peut plus durer. Nos membres demeureront sur les lignes de piquetage aussi longtemps qu'il le faudra pour forcer Postes Canada à prendre des mesures sérieuses pour régler les problèmes que vivent nos membres au travail. » 

Bien que les deux parties soient toujours à la table de négociation, les membres du STTP de l’unité de l’exploitation postale urbaine et de l’unité des factrices et facteurs ruraux et suburbains (FFRS) demeurent sans contrat de travail.

 

-30-

Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquer avec :

Émilie Tobin, service des communications du STTP, 613-882-2742 ou media@cupw-sttp.org  (anglais) 

Lise-Lyne Gélineau, présidente, section locale de Montréal du STTP, 514-914-0350 ou lise‑lyne.gelineau@sttpmtl.com (français)